Max Winson, t.1 La tyrannie – Jérémie Moreau

maxwinsonMax est un jeune champion de tennis, un garçon doué qui ne laisse que peu d’espoir à  ses adversaires,  lorsqu’il est sur un court.
Mais au-delà  la gloire et de la reconnaissance, il y a le revers de la médaille, la part d’ombre du personnge. Car, derrière le jeune prodige surdoué, se cache un père tyrannique, un homme exigeant qui a consacré sa vie à  former son champion de fils, à  en faire une bête de compétition.

Inspiré par les nombreux exemples d’enfants champions qui ont fait l’histoire de tennis depuis 30 ans, Max Winson est la nouvelle bande dessinée de Jérémie Moreau, deux ans après sa participation en tant que dessinateur sur »Le Singe de Hartlepool ». Avec ce choix plutôt original qui consiste à  raconter les affres d’un tennisman, le jeune auteur montre toute la singularité de son style avec une approche très intimiste, presque mélancolique de son sujet : le tennis.

Sans pour autant négliger, l’humour l’auteur réalise là  une jolie prouesse en proposant en fond, une réflexion sur le sport à  la fois spectacle, business, avec un personnage construit comme un robot, une machine à  gagner déshumanisée représentante d’une nation ou d’une marque.

Très différent que ce qu’il avait proposé avec »Le Singe de Hartlepool » le style de Jérémie Moreau évolue vers un style qui rappelle assez celui du manga avec cette histoire, plutôt cette fable, que certains pourront juger un brin naîve par certains aspects mais qui en tout cas dévoile suffisamment des qualités graphiques et narratives pour que l’on s’y intéresse de près.

Benoit RICHARD

Max Winson T1 – La Tyrannie
Scénario & desin : Jérémie Moreau
Editeur : Delcourt/Coll. encrages
160 pages – 15,95 €¬
Parution : 15 janvier 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *