Délices, ma vie en cuisine – Lucy Knisley

delicesÀ l’instar d’un Marcel se remémorant son enfance grâce à  la saveur d’une madeleine, Lucy Knisley nous entraîne dans une promenade au fil ses souvenirs à  travers le prisme de la nourriture.

Si la jeune auteur est connu par les lecteurs anglophones de carnets dessinés autobiographiques pour son premier titre †œFrench Milk† et son webcomic †œStop paying attention†, †œDélices† est son premier ouvrage à  être traduit.

Dans la forme, une ligne douce et une palette variée, confèrent à  la bande dessinée une rondeur, comme un assortiment de douceur, une gourmandise. Répartis en chapitres ramenant à  divers souvenirs éparses de l’enfance ou de l’adolescente où la nourriture a eu un rôle majeur, c’est bien dans leurs fonds, que ces fameux †œdélices† trouvent tout leur parfum.

Et c’est dans le partage que s’inscrit ce carnet autobiographique, un partage propre aux amoureux de bonne chair, des recettes concluants les chapitres comme des cadeaux. C.’est dans ce ragoût d’instants retrouvés, de souvenirs amers, d’expériences douces ou pimentées, qu’il faut voir le véritable amour de la jeune femme pour la table et la vie. Cette table devant laquelle on peut se rappeler un repas, une boisson, des amis, des rencontres, des chances et des déboires.

La nourriture comme fondation, le partage comme culture, †œDélices† est un chant d’amour à  tous les plaisirs gustatifs et humains et à  toutes les sensibilités. Un ouvrage comme une porte ouverte sur la vie privée pris par dans la dimension absolue de son sujet : la cuisine sous toutes ses formes.

Stéphane Soulier

Délices, ma vie en cuisine – Lucy Knisley
Scénario et dessin : Lucy Knisley
Editeru / Delcourt
176 pages – 16,95
Parution : février 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *