Illum Sphere – Ghosts Of Then And Now

illum-sphere-ghosts-of-then-and-nowIl n’est jamais aisé de de parler de musique au quasi quotidien, de manger des heures de sons avec suffisamment de subjectivité objective pour savoir quel artiste mettre en avant. Le dilemme est souvent présent en face de disques qui agréent les oreilles mais qui mettent du temps à  les titiller durablement, à  l’image de »Ghosts Of Then And Now » de l’artiste Illum Sphere alias Ryan Hunn fraichement débarqué sur Ninja Tune et auteur d’opus pour d’autres labels tels que Young Turks, Tectonic, 3024 et fondateur des soirées mancuniennes »Hoya:Hoya ».

Avec ce nouveau projet, Illum Sphere fait appel aux codes divers et variés de la scène électronique actuelle pour les mixer de manière singulière et plutôt savante avec une très forte propension pour le chill qui fait voyager les sens. Minimaliste et épurée sa musique n’est pas sans évoqué un croisement entre Burial, Zomby et Harmonic 313« sans pour autant marcher sur les mêmes plates bandes, injectant sub bass dubstep, touches jazzy, enluminures electro, nappes suspendues et vocaux fantomatiques, le tout avec une subtilité qui mérite que l’on se passe »Ghosts Of Ten And Now » au casque pour en apprécier sa juste valeur et sa profondeur envoutante.

Un album qui s’écoute en solitaire, loin du monde environnant où les ambiances entre chaud et froid ouvrent le chemin à  une beauté fatale vénéneuse que l’on prend en plein coeur au détour d’une énième écoute, lorsque le corps et l’esprit semblent enfin prêts à  absorber ces bribes d’univers projetés sur des sillons taillés dans un verre de roche précieux et délicat aux faces dures et tranchantes.
Très fortement recommandé.

Roland Torres

Illum Sphere – Ghosts Of Then And Now
Label : Ninja Tune
Sortie 10 février 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *