Vois Comme Ton Ombre S’Allonge – Gipi

gipi Le style de Gipi a toujours été marqué par une forme évidente de liberté. Du coup, ses bandes dessinées trouvent peu d’équivalent dans la production actuelle, et sa dernière oeuvre, »Vois Comme Ton Ombre S’Allonge » en est une fois encore la preuve

Silvano Landi est un écrivain à  la dérive. Il n’écrit plus rien et se focalise toujours sur les mêmes dessins : une station service et un arbre mort. Mais pourquoi cette obsession ? Et pour quelle raison cet homme qui a perdu la tête se trouve t-il interné dans un établissement psychiatrique ?

A travers ce récit aux multiplies facettes, aux changements de styles et d’univers incessants, Gipi nous promène dans le passé et dans les souvenirs de Silvano pour tenter de comprendre ce qui a bien pu se passer dans la vie de cet homme pour qu’il soit parti à  la dérive »
C.’est ainsi que l’on va tenter de reconstituer le puzzle de sa vie, en découvrant, au fil des pages, la vie de son grand-père dans les tranchées de 14-18, écrivant des lettres d’amour enflammées à  celle qu’il aime, ou que sa femme l’a quitté dans une station service, emmenant avec elles sa fille »

Tel un exercice graphique et narratif virtuose et expérimental, la dernière bande dessinée de Gipi est d’abord un choc visuel. Prenant comme point d’appui une mémoire fragmentée et en désordre, l’auteur italien produit une oeuvre très libre, poétique, philosophique, navigant d’une époque à  l’autre, multipliant les entrées narratives, posant plus de questions qu’il ne donne de réponses. Un livre rare qui se regarde avant de se lire. Une oeuvre à  part »comme son auteur.

Benoit RICHARD

Vois Comme Ton Ombre S’Allonge
Scénario & dessin : Gipi
Editeur Futuropolis
122 pages couleurs – 19€¬
Parution : janvier 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *