Liars – Mess

Liars-messSi pour beaucoup Liars se résume à  un combo expérimental qui aime triturer les machines et en sortir des mélodies viscérales qui explosent les neurones, ils sont aussi capables de donner dans l’electro plus basique aux pulsations animales dance-punk, à  l’image de leur nouvel opus »Mess ».

Jamais là  où les attend, les Liars n’aiment pas s’enfermer dans un carcan, oscillant sur les territoires de l’envie créatrice du moment, bousculant constamment l’image que certains aimeraient leur coller.
« Mess » fait racler les machines sur fond de kicks binaires et de mélodies aux racines subtilement gothiques, volant magnifiquement sur les débris de leur passé avec un sens de l’éternelle résurrection qui nous fait aimer ce combo hors du commun au parcours inclassable.

Bien que profondément ancré dans le dance-floor, ce nouvel opus n’en oublie pas pour autant de faire appel aux bizarreries auxquelles nous ont déjà  habitué les membres de Liars, à  coups d’effets tournoyants et d’agressivité électrique primale qui fait du bien par là  où ça passe.

Avec »Mess » que l’on pourrait ranger du côté de certains albums de Nine Inch Nails croisés à  l’euphorie déglinguée de Mouse On Mars, version dance-floor catacombesque, Liars prend un virage aux confluences electro-psychédéliques à  la gravitation martienne jouissive.

Un album purement hypnotique aux fortes effluves THC pour cyborgs décalqués. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Liars – Mess
Label: Mute
Sortie : 23 mars 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *