Lâcher prise – Miriam Katin

Couv-LacherPrise-webDécouverte il y a quelques années avec le bouleversant »Seules contre tous » Miriam Katin revient avec une bande dessinée autobiographique dans laquelle elle raconte ses retrouvailles avec son fils suivies d’un voyage Berlin très compliqué.

Installée à  New-York depuis longtemps,,  Miriam Katin est toute heureuse d’apprendre que son fils lui rend sa visite en compagnie de sa fiancée. Mais sa joie s’estompe vite quand ce dernier lui apprend qu’il souhaite prendre la nationalité hongroise et s’installer à  Berlin »un pays qu’elle a fuit au temps du nazisme et dans lequel elle ne souhaite plus jamais remettre les pieds.
Malgré le traumatisme encore présent, malgré ses préjugés à  l’encontre des allemands, malgré tout un tas de phobies, elle décide finalement de faire le voyage en compagnie de son mari.

Le style graphique si particulier de Miriam Katin donne encore une fois toute sa mesure dans cet album haut en couleurs, dessiné au crayon, d’un trait virevoltant, dans des cases sans contours et dans un style très direct faisant la part belle à  l’énergie et aux émotions mais aussi à  l’autodérision et aux souvenirs.
Avec ce livre, on se rend compte combien ce voyage semble finalement nécessaire et constitue pour l’auteur un moyen d’exorciser un passé douloureux et de changer son regard sur ce pays qui a été longtemps pour elle le pays de l’horreur.

Livre touchant, »Lâcher prise » émeut par la justesse et l’authenticité du récit avec une Miriam Katin qui se met littéralement à  nu pour évoquer dans les moindre détails son quotidien, ses ressentis, ses peurs et comment elle a lâché prise pour,  l’amour d’un fils.

Benoit RICHARD

Lâcher prise
Scénario et dessin : Miriam Katin
Editions Futuropolis
152 pages couleurs – 22€¬
Parution : janvier 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *