La grande Guerre. Le premier jour de la bataille de la Somme – Joe Sacco

9782754810296Si »La Der des ders » de Tardi reste à  ce jour la bande dessinée référence en matière de récit portant sur la première guerre mondiale, de nouveaux auteurs (Maël & Kris, récemment) s’essaient régulièrement à  rendre compte de l’horreur de 14 à  travers des bandes dessinées la plupart du temps très inspirées. A cette liste, on pourra désormais ajouter le nom de Joe Sacco.
Habitué à  nous raconter des récits de guerres actuelles (« Gorazde » »Gaza 1956″ »Reportages » »), l’auteur américain a voulu cette fois,  se plonger dans l†˜histoire plus ancienne pour nous raconter à  sa manière et dans un format assez singulier la guerre 14-18, et plus particulièrement le premier jour de la bataille de la Somme qui se déroulé,  le 1er juillet 1916.

La bande dessinée se présente véritablement,  comme un livre-objet, avec la particularité,  de raconter cette tristement célèbre bataille de la Somme sous la forme d’une illustration muette de près de 7 mètres de long, inspirée de la Tapisserie de Bayeux. l’occasion pour le lecteur de se rendre compte d’une manière plutôt originale de la violence de cette bataille qui opposa les Britanniques et les Français aux Allemands. Une bataille qui, à  ce jour, reste comme l’une des plus sanglantes de toute l’histoire.
Le déroulement de cette journée est raconté heure par heure, avec cette volonté pour l’auteur de montrer la part d’humain que comporte un tel combat avec le fait que derrière chaque soldat, il y a d’abord un individu pris dans un tourbillon de violence morbide dans lequel ils ne maitrisent plus grand chose.
Avec minutie, précision et un sens du détail incroyable, Joe Sacco réussit là  une oeuvre aussi atypique que saisissante,  pour évoquer cette bataille tristement mémorable qui dura 5 mois et fit un peu plus de 400 000 morts.

La grande Guerre : Le premier jour de la bataille de la Somme
Scénario et dessin : Joe Sacco
Editeru : Futuropolis
50 pages en accordéon – 25 €¬
Parution : 10 avril 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *