Taylor McFerrin – Early Riser

5021392931197C.’est finalement sur Brainfeeder, le passionnant label de Flying Lotus, que paraît le premier album du jeune Taylor Mc Ferrin. On sait à  quel point le label de Los Angeles attache une importance toute particulière à  la qualité de ses productions comme a pu s’en rendre compte par le passé avec les albums de Martyn, Thundercat, Teebs ou encore Strangeloop. C.’est encore une fois le cas avec ce premier album d’un jeune producteur touche-à -tout, à  la fois DJ, pianiste et amateur de beat-box.

Fils de Bobby Mc Ferrin (auteur de, l’inoubliable »Don’t worry, be happy » en 1988),,  Taylor McFerrin s’est d’abord fait remarquer avec des remixes pour Cinematic Orchestra mais également pour l’incontournable Jay-Z. En 2011, il sort un premier Ep avant d’enchainer magnifiquement avec cette production enregistrée en compagnie de Flying Lotus, du pianiste brésilien Cesar Camargo Mariand et de Thundercat. Quelques noms qui suffisent,  à  situer le niveau d’exigence de ce jeune musicien passionné à  la fois de soul music des années 60/70, de hip hop, de jazz, de funk et d’electronica.

Mélangeant toutes ces influences, »Early Riser » est un vrai bonheur pour les oreilles, un disque moelleux, d’une grande souplesse, d’une douceur et d’une délicatesse incomparable, qui rappellera forcément les productions 70.’s de Herbie Hancock ou encore le nu-jazz popularisé il y a une dizaine d’années de cela par Gilles Peterson dans ses nombreuses compilations »ce dernier l’avait d’ailleurs invité en 2012 dans son émission sur la BBC.

Une vraie révélation donc que ce garçon dont le jazz moderne accompagnera sans problème vos réveils les plus doux comme vos soirées les plus romantiques.

Benoit RICHARD

Taylor McFerrin : Early Riser
Label : brainfeeder
Sortie : 9 juin 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *