Manesh – Stefan Platteau

maneshJamais un livre n’aura aussi bien porté le qualificatif de roman-fleuve. En effet, »Manesh » premier roman de l’auteur belge Stefan Platteau, propose un voyage onirique pour remonter le fleuve Framar au travers des forêts nordiques du, Vyanthryr. Ce premier tome d’une trilogie de fantasy intitulée »Le Sentier des astres » conte en effet la quête du seigneur Rana, et de son équipage de guerriers, sans oublier le barde Fintan Calathynn qui est aussi le narrateur principal, pour trouver le mythique Roi-diseur, être fabuleux et immortel, qui doit leur livre la clé de la guerre civile qui ravage les terres de l’Héritage.

En parallèle, c’est un autre fleuve que remonte le récit, l’Angmuir, au travers d’un second narrateur, Manesh. Repêché à  moitié mort par les hommes de Kalendûn Rana, celui qui se nomme lui-même »le Batard » va en effet raconter en même temps son histoire sur les bords de l’Angmuir et les aventures qui l’ont amené en si mauvaise posture. En creux, on devine qu’il deviendra un atout majeur pour l’équipage des deux gabarres dans cette quête de par sa naissance surnaturelle. A moins qu’il ne soit la cause d’une damnation à  venir.

Une chose est sûre, Stefan Platteau est un conteur-né. De la trempe des Tolkien, George R.R. Martin, Frank Herbert ou Robin Hobb. Et oui, rien que ça. On embarque avec facilité dans la grande gabarre qui s’enfonce petit à  petit dans les forêts glacées de cet univers moyenâgeux qui emprunte autant aux sagas scandinaves qu’aux légendes hindous pour créer une mythologie inédite. Avec une écriture simple et inspirée, l’auteur belge nous fait sentir l’odeur des forêts parcourues par ses personnages et livre une peinture très vivante de cette nature qui vibre et qui vit. Comme dans tout bon récit de fantasy, les personnages principaux de cette aventure ont chacun leurs secrets qui tombent petit à  petit, au fil des remontées du fleuve Framar et des souvenirs de Manesh. Profondément humains, ceux-ci deviennent très rapidement attachants et le lecteur devient volontiers complice de leurs roublardises.

Et au final, on n’attend qu’une chose de ce roman : la suite. Sachant que le second tome devrait se pencher sur l’un des rares personnages féminins présent dans »Le Sentier des astres » la mystérieuse Courtisane.

Julien DAMIEN

Manesh
Roman belge, de, Stefan Platteau
Editeur :, Les Moutons électriques
464 pages – 24€¬ (8,99€¬ en format ePub)
Parution : avril, 2014

http://www.moutons-electriques.fr/livre-121

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *