The Raveonettes – Pe’Ahi

raveonettescdPas toujours reconnu à  sa juste valeur, souvent dans l’ombre des Kills, The Raveonettes méritent pourtant largement leur, place dans le gotha du rock indépendant depuis 2003 et la parution de l’excellent Chain Gang of Love. Depuis, le duo danois composé de Sune Rose Wagner et de la sexy Sharin Foo n’a pas varié d’un iota disque après disque : de la pop bruyante et mélodique à  la fois, faisant des Raveonettes les héritiers directs du Wall of sound de Phil Spector, de Jesus and Mary Chain et de My Bloody Valentine.

Mélodies sucrées, harmonies vocales, textes sombres et son saturé sont ainsi toujours à  la base de la recette de ce septième album intitulé Pé’Ahi, qui est aussi le nom d’un spot de surf à  Hawaii. Et il faut dire qu’il y a bien quelque chose qui a toujours rappelé la musique surf dans les morceaux des Raveonettes, même si, ici, le côté rétro 60’s est beaucoup moins présent. Les ambiances se veulent ainsi bien plus sombres qu’auparavant, sans doute à  cause des thématiques abordées dans ses textes par Sune Rose Wagner : la mort de son père (Kill!, Summer Ends) ou l’infidélité (A Hell Below).

Pe’Ahi se veut ainsi plus incendiaire qu’auparavant dès son premier titre, qui est aussi le single, Endless Sleeper. Le groupe de Copenhague enchaîne ensuite avec un triptyque, qui n’est pas sans rappeler les brumes bruitistes de My Bloody Valentine, sans oublier pour autant le sens de la mélodie (Sisters, Killer in the Streets, Wake me up).

Les chansons des Raveonettes gagnent d’ailleurs en simplicité mélodique alors que le duo enjolive sur Pe’Ahi ses morceaux avec de la harpe, des choeurs, du xylophone et un peu plus d’électronique que sur ses albums précédents. Comme quoi pour aller à  l’essentiel, il faut parfois passer par des voies plus compliquées. Et comme les Raveonettes n’y perdent ni leur fougue, ni leur fraîcheur, on ne peut que s’en réjouir.

Plus varié que ses prédécesseurs, Pe’Ahi séduit tout autant, ouvrant au passage de nouvelles portes pleines de promesses pour les futures productions des Raveonettes.

Julien Damien

The Raveonettes – Pe’Ahi
Label :
Beat Dies Records.
Date de sortie :, 21 juillet 2014.

Site officiel

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *