Happy Parents – Zep

Happy-ParentsEn dehors de ses albums dédiés au personnage de Titeuf, Zep s’autorise désormais quelques escapades avec des parutions plutôt destinées aux adultes. Avec une histoire d’hommes, on l’a découvert en 2014 oeuvrant dans un registre plutôt sérieux. Cette fois il revient avec quelque chose de nettement plus léger, une série humoristique qu’il développe pour Delcourt, 2010 : les Happy books« dont Happy Parents est le dernier volet.

Après Happy Sex, Happy Girls et Happy rock, Zep se penche cette fois sur la question familiale, s’intéressant au couple avec des enfants, petits et grands, et avec tous les tracas et les responsabilités que cela comporte.

Nourri de ses propres expériences mais aussi de ce qu’il a pu apprendre des souvenirs de ses proches et du contexte social actuel, Zep a construit une suite de gags où il englobe toutes les formes de familles (homme-femme à  l’homoparentalité ou à  la mono-parentalité), ; sans doute une façon pour lui d’affirmer son point de vue sur les questions chaudes de ces deniers mois en matière de représentations familiales.

Si ce nouveau volume a par moment des allures de Titeuf pour les grands, on reconnaître en tout cas à  Zep cette volonté de continuer à  ausculter les rapports humains et donc la famille, même si là  elle est vue à  hauteur d’adulte »un peu de la même manière que Guy Delisle avec son Guide du mauvais père.

Avec ses couleurs vive set son trait de dessin énergique, Zep nous fait plus sourire que rire, car si le livre est plaisant, reconnaissons qu’en terme d’humour, ça manque cruellement de piquant et d’originalité et que, par rapport à  ses précédent volumes, celui-ci est sans aucun doute moins réussi.

Happy Parents
Editeur : Delcourt
Scénario et dessin : Zep
64 pages – 14,95€¬
Parution : octobre 2014

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *