Wild – Jean-Marc Vallée

wild-afficheDès fois on y pense. Dès fois on se dit qu’on pourrait tout lâcher comme ça, tout balancer, et puis se barrer au loin et vivre quelque chose d’autre, quelque chose de fou, d’extraordinaire, pour se (re)trouver enfin. Cheryl Strayed l’a fait. Elle l’a fait et a écrit un bouquin sur son aventure, adaptée aujourd’hui par Jean-Marc Vallée (à  la mise en scène) et le romancier Nick Hornby (au scénario). Déchirée par la drogue, abattue par son divorce et la mort de sa mère, Cheryl, sans la moindre préparation, est partie à  l’assaut du Pacific Crest Trail, chemin de randonnée long de 4 240 km (Cheryl en parcourra 1 700) reliant la frontière mexicaine à  la frontière canadienne.

Un incroyable voyage à  travers les cimes de l’ouest américain pour conjurer ses démons, braver ses peurs et tenter de redonner un sens à  sa vie. Une sorte de renaissance, une catharsis sauvage à  coups d’ampoules à  vif et de paysages grandioses où il faut affronter la chaleur, le froid, la pluie, la faune, le manque d’eau et de confort, la fatigue et les blessures, et surtout affronter la solitude. S.’affronter soi-même »Reese Witherspoon, sobre et investie, se donne à  fond dans ce rôle pain bénit combinant performance physique et émotions vibrantes. Les images sont évidemment magnifiques, sublimant la splendeur farouche et naturelle des grands parcs nationaux traversés.

Dommage pourtant que la valse des souvenirs, résurgences en vrac de l’enfance, de l’adolescence, de l’existence ensuite, soit un peu trop systématique et parfois malhabile, tapageuse dans ses effets (sans parler de cet affreux renard en image de synthèse). Même chose pour ce laîus final en mode béat sur le »pont des Dieux » (séparant l’Oregon et l’État de Washington) qui sursignifie le message, pourtant limpide, du film (pouvoir se dépasser pour se reconstruire). Wild est plus convaincant quand il montre et dit sans trucs ni artifices, et quelquefois même avec humour : un sac à  dos trop lourd à  mettre sur ses épaules, une rencontre, à  demi-mots, avec une autre randonneuse face au soleil couchant, un enfant qui chante dans la forêt, les caresses d’un homme »Moments simples, touchants, consacrant avec humilité une belle aventure humaine qui donnerait presque envie. Envie de partir, se barrer au loin

Michael Pigé

Wild
Film américain réalisé par Jean-Marc Vallée
Genre : Drame
Avec : Reese Witherspoon, Laura Dern, Gaby Hoffmann…
Durée : 1h56min
Date de sortie : 14 janvier 2015

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *