Backstage – Philippe Barbot

Philippe Barbot, ancien de Télérama, aujourd’hui blogueur (c’est ma tournée) et journaliste musical à Rolling Stone, est de cette génération de journalistes nés au début des années 50 qui ont grandi avec les Stones et les Beatles. En cette rentrée 2015, il sort une livre de souvenirs consacré à ces artistes du rock et de la chanson qu’il a rencontrés, interviewés au cours de ses 40 années de carrière.

backstage-philippe-barbotSon métier de journaliste musical Philippe Barbot le commence au magazine télé-poche. Pour sa première, il va interviewer Brassens chez lui, et découvre un bonhomme sympathique qui aime autant Elvis Presley que Claude François. A ce moment là , le jeune journaliste débutant ne sait pas encore que cette rencontre sera le début d’une longue carrière avec une suite ininterrompue de rencontres mémorables dont Clapton, Leonard Cohen, Dutronc, Bob Dylan, Bruce Springsteen, Iggy Pop, Mick Jagger, Lou Reed, Bob Marley, Paul McCartney, Michel Polnareff, Prince, Bashung, Higelin et quelques autres constitueront les moments les plus importants.
Au fil de ces souvenirs, de ces rencontres avec ces stars, aujourd’hui toutes assez âgées, voire décédées pour certaines, Philippe Barbot évoque avec beaucoup de pudeur et de respect des moments rares qu’il a vécus en compagnies de personnes tantôt capricieuses, tantôt généreuses, tantôt agaçantes, tantôt tourmentées, tantôt,  fantasques. Chaque chapitre est ainsi ponctué d’anecdotes, parfois étonnantes, sur la personnalité de chacun, sur les lieux où se font les rencontres et sur la manière dont il est reçu pour l’interview. Ainsi, au fil des pages, on apprendra comment Philippe Barbot été accueilli royalement chez Dutronc dans sa maison en Corse, ou comment il a passé une journée,  étrange chez un Serge Gainsbourg très touchant, seul dans sa maison rue de Verneuil, très inquiet de voir une fan obsessionnel tourner autour de chez lui.
Mais l’auteur raconte aussi, comment, parfois, sur un simple détail, une interview peut prendre une tournure différente, comment une discussion au départ froide et distanciée peut se transformer en un moment d’intimité rare, comme ce jour fois où il rencontra un Lou Reed, taiseux, peu bavard et qui soudain, suite à  une question à  propos de modèles de guitare, se transforma en un interlocuteur docile et intarissable.
Mais ce qui rend également ce,  livre très plaisant, c’est le style de Barbot, sa verve, son écriture généreuse, virevoltante, ludique, pleine de jeux de mots (quelque part entre,  d’Audiard et Bashung), le genre qui ne se la raconte pas et qui donne à  toutes ces rencontres un côté très attachant, par moment émouvant.
Un livre plus que conseillé à  tous les amoureux du rock des années 70/80, et même aux autres !

Backstage : Gainsbourg, Marley, Jagger et autres rencontres
Recueil de texte de Philippe Barbot
Éditions Philippe Rey
256 pages – 17€¬
Parution : 29 janvier 2015

Extrait :
être passionné de musique, de musique moderne, comme précisaient les parents avec une indulgence embarrassée, c’est quelque chose qui ne s’explique pas. Un jour, de préférence dans l’enfance, on reçoit comme une décharge électrostatique venue dont on ne sait où, un coup de foudre acoustique qui vous fait tressauter l’âme et tressaillir le coeur, une sensation quasi,  divine qui vous permet de pressentir l’existence d’un truc bien plus euphorisant qu’un bocal de Carambars ou une panoplie de Zorro, un sentiment diffus et bouleversant qui vous donne envie de chialer comme une madeleine ou de sauter dans tous les coins en poussant des hurlements de joie. Après, ça ne vous lâche plus, même quand vous avez expérimenté les »choses de la vie » comme on dit.

Envie de partager :