Le nouveau clip des Enfoirés et la polémique en « cartons »

enfoires

Va peut-être falloir qu’on arrête, nous les internets, à  appliquer systématiquement notre cynisme a tout ce qui nous passe par le prisme du lol. Oui je sais me lisant tu te dis que c’est l’hôpital régional qui se moque du dispensaire de quartier, et tu n’as pas tort., Non mais c’est vrai, parce qu’on leur a tellement dit aux old médias que nos petites blagues c’était bath, que pour ne pas rater un train de la hype, maintenant les old médias ils nous lisent hein. Et ils pannent rien à  notre humour je crois. Mieux, pour venir gratter du clic ils se mettent à  gloser nos petites conneries dans leurs colonnes ou leur temps d’antenne.

Alors voilà  t’y pas que quand on se met à  blaguounetter sur le dernier single des Enfoirés, eux ils croient que c’est une vraie affaire dont les internets ont VRAIMENT quelque chose à  foutre…

Je crois que ce sont les Inrocks que j’ai vu décocher les premiers, avec leur brûlot pro-jeune dans un canard lu par des plus de quarante ans et un site web vu par… hasard. Plein d’autres ont suivi … Hélène Roussel, tu te rends compte? (à  44’28 ») chez Patco ! (le même jour que les destructions de statues à  Mossoul, ou l’annulation des rencontres internationales du dessin de presse quand même) Ainsi donc le nouvel opus des Enfoirés ( je mets opus pour énerver les critiques musicaux, ça fait 90’s) est un monument d’idéologie réactionnaire. Si si. Papy Goldman, personnalité invisible mais préférée des Français appelle au réveil des jeunes, juste bons à  critiquer sans agir, tout juste bons à  fumer de la drogue sans aller se battre en bons individualistes pour décrocher leur place au soleil… Oh le con.

Solidarité 2015

Une photo publiée par Joann Sfar (@joannsfar) le

Et vas-y que ce qui est une blague Twitter à  base de laule devient un sujet très sérieux pour canards en manque de cause à  défendre sans doute, un »bruit du Ouèbe » suffisamment digne d’intérêt pour alerter BFM et France Inter ce matin dans ses éditions matinales… Non mais ça va pas mieux les gars, si on peut plus faire du cynisme sans chaque fois se faire récupérer par des gens sérieux oú c’est qu’on va-t-on? Non parce qu’en vrai on s’en fiche pas mal hein de ce que raconte la chansons des Enfoirés dans son single variété annuel. Non parce que si on commençait à  faire de l’analyse idéologique de tout ce que les mastodontes du disque en France nous écrivent comme âneries contextuelles, y a pas grand chose qui de dam dam deo de Mickael Miro à  BlackM qui n’aurait pas droit à  son espace journalistique quotidien. Promis hein.

Alors les copains journalistes on arrête de croire que tout ce qu’on raconte sur Twitter et nos blogs c’est sérieux. En vrai on s’en fout que Gad Elmaleh rêve d’une banque Suisse, que Zaz nous ait mis un vent en TWIT, ou qu’on a toujours l’impression que Mélanie Laurent nous snobe et que l’écolo Cotillard pleure. Non sérieux. C’est pour rire.

Enfin c’est pour occuper nos moments d’ennui quoi. On transforme pas ça en info dans un Jt sérieux enfin…. Z êtes toc toc les mecs hein..

Bon maintenant que c’est devenu un sujet, je l’ai écoutée moi la chanson des Enfoirés. Avec le sérieux que je mets à  toutes mes critiques musicales promis.
Je t’invite à  faire pareil. Je te dirai pourquoi après.

Alors bah voilà  ma chronique: »je trouve que cette chanson c’est de la merde » . De la bonne grosse ficelle goldmanienne dont on reconnaît immédiatement le rythme guitaristique, avec un tempo qui casse complètement le groove. Et dessus, ben dessus des paroles dont je suis persuadé qu’à  l’inverse de Alexandre Hervaud dans son article (drôle) elles ne sont pas vraiment punk. Mais pas vraiment réactionnaires non plus.

à‡a sent vraiment la tentative maladroite de mettre en scène un discours d’incompréhension entre générations, à  base de phrases clichées qu’on a entendu tous au moins une fois dans son parcours, auxquelles le »on a toute la vie pour changer ça et faire mieux, parce que la vie c’est beau c’est chouette c’est plein de promesses ».

D’ailleurs Goldman ce matin il a envoyé un mail à  la France des médias à  ce sujet:
goldman

Variété quoi. Et de la merde à  mes oreilles oui.

Mais je ne vois pas l’homme de la musique qu’elle est bonne regarder de haut ceux qui hier soir encore lui faisaient honneur, enfin honneur…

martial
Après il y a la mise en scène maladroite du réal du clip, qui a fait en sorte que le rôle des vieux cons soit attribué à  des… Vieux cons parfois encore jeunes.

Du coup oui les paroles résonnent bizarre si on part avec un présupposé d’antipathie pour ces poids lourds des ventes francophones en train d’asséner une apparente leçon. La mise en scène est pourrie, et oui prête évidemment à  sourire, à  se moquer tout comme j’aime.

fumer

Oui mais voilà  à  l’autre bout du single il y a une soirée événement (oui je sais la aussi, il y a des choses à  dire), une série de concerts dans toute la France, et un DVD. Un DVD qui finit toujours sous le sapin oú a l’anniversaire de mamy, parce qu’elle aime bien elle les poids lourds qui chantent des trucs de vieux cons dedans. Enfin surtout à  l’autre bout de la commercialisation du DVD il y a lui:

deche

Oui c’est tout simple, en fait. A l’autre bout du barnum de l’enfoirade artistique, il y a les Restos du coeur. Des repas achetés, des bénévoles qui dépassent le chacun pour soi quand ils pensent à  eux ils pensent à  toi tout ça…. Alors je veux bien qu’on rigole avec les potos sur Twitter du ratage du clip, du manque de finesse des lyrics de papy Goldman , je veux bien aussi qu’on se demande comment dans toute la chaîne de commandement personne n’a émis ne fut-çe qu’une seule objection du type »mais euh… Elles sont pas un peu bêtasses, ces paroles? » Bah oui… Parce que bon c’est que Twitter. C’est un truc dont on sait bien que ça fait du mal réel a personne. Si les réseaux sociaux pouvaient changer le monde ça se saurait… à‡a fait longtemps que la Tunisie et l’Egypte seraient passées a la démocratie oú qu’on arrêterait de se bouffer des hectolitres de particules ultra fines dans Paris… Mais c’est quoi cette idée de faire de nos blaguounettes des articles sérieux, des polémiques à  deux balles, des temps d’antenne journalistique réels, sérieux, en costard cravate et tout?

Non parce que nous on va quand même pas commencer a mettre des hashtag #passerieux oú #anepaspasseraujt sur chacun de nos twits… Ce serait complètement chelou, pour vous apprendre à  laisser nos blagues là  où elles sont. Pourquoi tu dis? Ben a cause du monsieur de la photo ci-dessus. A cause du fait qu’il est pas en train de faire une petite sieste sur une plage de Deauville. Bah oui. C’est bizarre, mais avec l’info, y a des gens qui écoutent.

Enfin je veux dire qui écoutent sérieusement et tout. Pas des gens qui rigolent du chef de projet rigolo pas journaliste, ou de monsieur X planqué derrière son compte satirique. Non un journaliste, qui a l’impression d’entrer dans la bataille d’Hernani ou dans la querelle des Anciens et des Modernes.

Du coup ben les gens qui écoutent les JT, ils vont faire pareil. Ils vont croire que c’est un sujet sérieux qui mérite qu’on aie un avis dessus, puisque le journaliste avec son aura de passeur de savoir il en a parlé sur son antenne. Pour ou contre jean-jacques Goldman, tapez 1. Ils vont se dire que les Enfoirés c’est rien qu’une bande de vieux croûtons réac. Qu’ils aient tort oú raison, en fait le monsieur ci dessus, il s’en fout. Les bénévoles qui se font chier un matin en décembre pour remplir les sacs de la banque alimentaire, ceux qui maraudent le soir habillés de leur chasuble Croix-Rouge oú restos du coeur oú secours pop… Ils s’en foutent.

Si tu commences à  boycotter la vidéo YouTube qui redistribue la thune des pubs, si tu commences à  ne pas acheter le DVD annuel oú te rendre à  la tournée saisonnière… Ben c’est naze, mais tu retires aussi la possibilités des bénévoles en maraude, d’indiquer le Resto du coeur pour se réchauffer et bouffer la journée de grand froid. Tu enlèves mathématiquement la possibilité de l’asso a refiler un truc tout ballot, de la bouffe, à  des familles qui en ont besoin ou des mamys qui assaisonnent, de la salade de pissenlit, avant d’en tâter les racines.

En fait, du coup les old médias, à  relayer notre gaudriole amusée de Twitter lá, ben ils risquent tout benoîtement, en essayant de mettre du clic dans leur épinards numériques, a littéralement ôter un peu du pain de la bouche du monsieur lá au dessus. Tu avoueras que c’est quand même cher payé pour une chanson un peu tout naze (ben quoi JJG il a aussi le droit de garder ses meilleurs chansons pour des interprètes qui rapportent non? Il a le droit lui aussi d’avoir eu l’angoisse de la page blanche).

Mais à  traiter avec sérieux de nos blagounettes du ouèbe, on risque de faire du tort à  mon pote de la photo. A force de polémiques en carton, on risque de chiper jusqu’à  celui sur lequel mon Raoul il est couché pour se protéger des agressions de la météo. Oui parce que dans tous les sujets là … Je vois aucun journaleux polémiste proposer une autre manière d’aider les Restos, pour se passer de l’Enfoirade. J’ai pas vu un seul sujet qui remette en perspective l’action des Restos du coeur derrière, et les bénévoles qui eux ne sont pas super bons paroliers, mais efficaces de leur bras. Franchement je serais mal si une seule de mes blagounettes Twitter, devenu sujet média, devait nuire à  mon pote sur son carton. Parce que bon, je suis pas un salaud merde!

Après, bon on pourrait aussi essayer de se battre, même sur Twitter tiens, pour un modèle de société oú l’état ne laisserait pas a des Enfoirés qui écrivent mal, le soin de pallier à  la mort de l’état providence, ou de confier à  des bénévoles et des troubadours qui bénéficient de l’exposition médiatique autant que du don qu’ils sont en train de faire, la responsabilité de tout ceux qui ne bouclent plus leurs fins de mois hivernales. Mais pour ça il faudrait qu’on arrête de rigoler parfois. Et ça nous on aime pas ça nous arrêter de rigoler.

Denis Verloes

P-S: la réponse de Goldman au Petit Journal vaut son pesant de boulettes harrissa

Allez, prouve que tu m’as lu
Les restos du coeur

coluche

Coluche Soutient Des Étudiants par Winta

Envie de partager :