GABI – Sympathy

GABI

Chercher à enfermer Gabrielle Herbst alias GABI dans une quelconque case relève du défi, tant cette compositrice, chanteuse, multi-instrumentiste (piano et clarinette) défie les genres.

Gabi - Sympahty

Nourrie à la musique classique qu’elle a étudiée, aux sonorités balinaises découvertes dès son plus jeune âge aux cotés de son père ethnomusicologue, ou à la musique contemporaine avec Zeena Perkins, Marina Rosenfeld ou Joan Tower, GABI livre un premier album Sympathy qui soulève plus de questions que de réponses, tant on est ici à la croisée des époques et des genres, navigation sensorielle aux éclipses lunaires et solaires indisolvables de la magie et du mystère, souffle voilé sur des glissando de cordes et des arythmies aux palpitations cardiaques étranges et envoûtantes.

Cousine lointaine d’une Julianna Barwick, sœur cachée d’une Kate Bush astrale, GABI marie musique épique orchestrale et expérimental sensitif, dilue les voix et les plonge dans des solutions aqueuses aux vertus infinies, navigue sur des nuages multiformes aux radiations courbées et insoumises.
Sympathy passe entre les doigts, glisse entre les oreilles, ne se laissant attraper que difficilement, laissant un goût de transparence immaculée tapie dans une caverne aux ombres blanches, de laquelle s’échappe une respiration dense ballotée par les mouvements sanguins d’une terre en phase avec l’univers, trou noir vers un tout Tout-Puissant, expiration-inspiration, merveilleux. Subjuguant.

Roland Torres

GABI – Sympathy
Software Recording Co. / Differ-Ant
Sortie  : 7 avril 2015

Envie de partager :