Rone – Creatures

photo Rone

Avec le très beau et puissant Creatures, Rone signe sans aucun doute son album le plus dense et le plus personnel à ce jour.

Depuis 2009 le français Rone dessine une musique électronique assez indéfinie et donc jamais cantonnée à un style proprement dit, préférant composer au gré de son inspiration et ses influences.
Nourri de jazz mais aussi de sonorités wapriennnes venant de groupes tels qu’Aphex Twin, Autechre, Boards of Canada ou Plaid, le garçon a sorti en 2009 et 2012 deux albums (Spanish Breakfast et Rone - CreaturesTohu Bohu) aux ambiances contrastées mêlant pop, hip hop, eletronica ou trip hop.
Aujourd’hui, si l’on a renoncé à mettre une étiquette sur la musique de Rone, en revanche, on comprend un peu plus vers quoi veut tendre Erwan Castex qui propose avec Creatures des compostions plus exigeantes que jamais tout en restant très ouvertes sur les autres musiques. Le plus bel exemple étant sans doute le très beau Calice Texas (en collaboration avec Bachar Mar-Khalifé) dans lequel on pourra également entendre les babillages de la fille d’Erwan Castex.
La pop n’est pas en reste non plus comme on pourra s’en rendre compte à travers deux collaborations très réussies en compagnie d’Etienne Daho (Mortelle) et de François Marry de François & the Atlas Mountains (Quitter la ville).
Avec ce troisième album, Rone signe sans aucun doute son album le plus dense et le plus personnel. Un album multi-couches, multi-pistes qui, à l’image de bon nombre de productions Infiné, réussit l’alliage parfait entre musique électronique et musiques du monde.

Benoit RICHARD

Rone – Creatures
label : InFiné
Sortie : 9 février 2015

Envie de partager :