Le Rapport de Brodeck, tome 1 – Manu Larcenet

Le Rapport de Brodeck tome 1

Le quatrième tome de Blast à peine refermé, Voilà que Manu Larcenet nous plonge une nouvelle fois dans un univers obscur, rempli de personnages terrifiants.

Pour cette bande dessinée, l’auteur récemment adapté au cinéma avec Le combat ordinaire (sorti le 15 juillet 2015 en salles), a décidé de s’attaquer au roman éponyme de l’écrivain Philippe Claudel paru en 2007 et couronné du Goncourt des lycéens.

Le Rapport de Brodeck, tome 1 – Manu LarcenetDans des montagnes reculées, un certain Brodeck a pour mission d’établir des rapports sur la faune et la flore, sur les rivières et les sentiers. Mais en marge de cette tâche aux allures bien bucoliques, les habitants d’un village lui ont confié une mission beaucoup plus sombre et macabre : écrire un rapport sur la mort d’un homme qu’ils viennent d’assassiner.
Cet homme c’est l’Anderer. Un être différent du reste des villageois qu’ils appelaient l’autre.
Bien malgré lui, Brodeck va donc mettre ses talents d’écrivain au service d’une machination sensée disculper les auteurs de ce meurtre. Au fil des jours, Brodeck va se fondre au sein de cette étrange communauté pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer réellement. Vont alors resurgir en lui des souvenirs de ses années passées en camp de concentration…

On pensait qu’avec Blast, Manu Larcenet avec écrit son œuvre la plus noire. Pourtant à la lecture de ce premier volet, il faut bien se rendre à l’évidence : Le Rapport de Brodeck est encore une fois une plongée au cœur l’âme humaine, dans ce qu’elle a de plus tourmentée, de plus terrifiante et de plus dérangeante.
Dans un style assez proche de celui utilisé dans Blast, Manu Larcenet déploie tous ses talents pour nous dessiner des personnages grotesques et monstrueux tout droit sortis de la fantasmagorie de l’auteur et de celle de l’écrivain. Récit obscure et étrange, ce tome 1 du Rapport de Brodeck pose plus de questions qu’il ne donne de réponses. Malgré tout, dans ces silences, dans ces moments de contemplation, dans ces grandes et belles pages à l’italienne, on déguste cette bande dessinée à la fois troublante et impressionnante en si disant que la nature n’a jamais été aussi effrayant que sous le trait de crayon de Manu Larcenet.

Benoit RICHARD

Le Rapport de Brodeck – tome 1 – l’Autre
Scénario et dessin : Manu Larcenet
D’après le roman de Phiippe Claudel
Éditeur : Dargaud
160 Pages N&B – 22,50€
Parution : 10 avril 2015

Envie de partager :