Ratatat – Magnifique

ratatat-photo-duo

Déjà un classique sur nos radios grâce à ses deux fameux  singles (Chome on Chorme et Abrasive), Magnifique pourrait bien être l’album de la consécration pour le duo Ratatat.

RATATAT - MAGNIFIQUESi jusqu’alors les albums de Ratatat n’avaient connu qu’un succès relatif avec tout, de même à la clé quelques titres utilisés comme génériques sur Radio France ici et ou encore , le duo a pourtant su profiter d’une petite notoriété indé pour s’offrir quelques piges auprès de grandes sociétés désireuses de s’offrir le son si particulier. On y revient.

Composé de Evan Mast et Mike Stroud, Ratatat s’est forgé en une dizaine d’années une identité musicale désormais reconnaissable entre mille, notamment grâce à ce son de guitare si particulier qui rappellera par moment celui de Brian May de Queen avec en plus des tas d’effets (fuzz et autres distorsions générées par ordinateur) qui lui donnent cette qualité, cette texture très proche du son d’un certain Daft Punk. On y revient.

Musicalement, il est assez difficile de classer la musique de Ratatat. Mélange de rock, de progressive, d’électro et de hard-rock 80’s, la musique de Ratatat se distingue avant tout par sa singularité et par son absence de chant. Malgré tout, elle renferme en elle une dimension pop qui la rend tout de suite très accrocheuse, et plus que jamais sur ce dernier album, modestement intitulé Magnifique.

Annoncé dès le printemps par la sortie de deux singles (Chome on Chorme puis Abrasive), deux titres qui auraient pu figurer sur les albums Discovery et Radom Access Memory de Daft Punk, Magnifique marque à la fois une petit tournant et un retour aux sources dans la carrière de Ratatat. Car si le groupe a débuté en 2004 toutes guitares en avant, il avait su, avec LP3 (leur chef-d’œuvre), montrer également beaucoup de facilités dans l’utilisation des synthés et surtout des samples, jouant une musique alambiquée tout en restant très accessible.
Avec Magnifique, le duo passe à la vitesse supérieure avec un disque qui s’adressera sans doute à un plus large public, mais sans donner forcément l’impression de lâcher quoi que ce soit au passage. On y découvrira ainsi des compostions plus directes, plus épurées, plus portées sur les mélodies et sur des parties de guitare très appuyées. A côté des 4 ou 5 tubes que compte l’album, reste ces titres gentiment tordus avec un groupe jouant en permanence avec les effets, offrant même à la musique hawaïenne une tonalité qu’on ne lui connaissait pas.

Disque parfaitement équilibré et très varié, doté d’un groove incroyable, Magnifique est l’album de l’été que l’on n’attendait pas forcément mais qui en tout cas va tenir nos sens en éveil pendant une paire de semaines.

Benoit RICHARD

Ratatat – Magnifique
Label : XL Recordings
Sortie : 15 juillet 2015

Envie de partager :