Fear the Walking dead – saison 1

Fear the Walking Dead

A la fois spin-off et prequel de The Walking dead, sa petite sœur Fear the Walking dead se distingue par un ton quelque peu différent. Les zombies y sont aussi moins nombreux… pour l’instant en tout cas.

Fear the Walking DeadRester fidèle à l’univers sans faire du copier-coller, tel est le défi à relever pour la série dérivée de The Walking dead, Fear the Walking dead (FTWD pour les intimes), à la fois spin-off et prequel de son illustre grande sœur toujours sur AMC (mais diffusée sur Canal+ Séries et en replay en France). Au bout de deux épisodes diffusés, le challenge est plutôt bien relevé par le showrunner Dave Erickson aux côtés du gardien du temple Robert Kirkman, créateur de la BD et de la série originale (avec Frank Darabont).

On change tout et on recommence donc avec un nouveau lieu (Los Angeles et l’ouest des États-Unis) et de temporalité puisque FTWD plonge le spectateur au tout début de l’épidémie, dès les premières secondes du pilote. Les zombies se font donc plutôt discrets dans cette série pour le moment puisque les vivants sont, pour l’instant, plus nombreux que les morts-vivants.

Ne vous attendez pas non plus à croiser l’un des membres de la troupe de Rick Grimes ni d’en savoir plus sur ce qu’ont fait le Gouverneur ou Morgan Jones avant de croiser le chemin des zombies. La série se focalise sur une famille recomposée sous tension. Deux professeurs de lycée, Madison (Kim Dickens) et Travis (Cliff Curtis), essaient de faire face dans l’éducation de leurs enfants qu’ils ont eu d’une première union : l’élève modèle Alicia (Alycia Debnam-Carey) et le junkie Nick (Frank Dillane) pour Madison, et Chris (Lorenzo James Henrie), ado en opposition avec son père Travis. Ironie du sort pour cette famille qui peine à se reformer, elle va être séparée dès le second épisode alors que l’épidémie qui transforme les vivants en zombie commence à prendre de l’ampleur dans la mégalopole de l’Ouest américain.

Fear the Walking Dead

Encore plus que dans The Walking Dead, la famille et l’aspect psychologique des personnages sont prépondérants dans ce spin-off. Si dans la série d’origine, les créateurs se concentrent surtout sur les choix moraux pour évaluer le degré d’humanité des personnages, FTWD se penche d’abord sur l’intime de chaque membre de cette famille et sur ses relations avec les autres. Notamment la gestion de l’addiction de Nick, interprété par la révélation Frank Dillane. Mais comme pour le groupe de Rick Grimes, on devine déjà que le plus grand danger risque de venir des humains plutôt que des morts.

Cela explique aussi pourquoi les zombies sont si peu présents. Les morts-vivants n’apparaissent donc qu’à de très courtes occasions ou de manière indirecte (via une vidéo, au loin dans le noir…). La réalisation s’amuse même à jouer avec nos nerfs et nos habitudes à voir des zombies apparaître à tout moment en nous faisant peur avec des scènes au final sans conséquence pour les personnages principaux (voir la scène du pilote où on attend que le proviseur se retourne transformé en zombie alors qu’il note les enseignants).

Plutôt malins, ces premiers épisodes de Fear the Walking dead laissent donc présager d’une bonne série qui a les cartes en main pour grandir sans subir l’ombre de son illustre grande sœur grâce à un registre visiblement différents. A confirmer.

Julien Damien

Fear the Walking dead – Saison 1
Série américaine créée par Dave Erickson et Robert Kirkman
Genre : Drame, Horreur
Avec : Kim Dickens, Cliff Curtis, Frank Dillane, Alycia Debnam-Carey…
6 épisodes de 40 minutes (60 minutes pour le pilote)
première diffusion US : août 2015 sur AMC
première diffusion France : août 2015 sur Canal+ Séries

Envie de partager :