L’Indivision – Zidrou & Benoît Springer

l'indivision

Un frère, une sœur, deux amants et zéro possibilité pour ce couple illégitime imaginé par Zidrou dans une bande dessinée qui évoque avec finesse et habileté un sujet tabou de notre société.

L'indivisionMartin et Virginie ont tout du petit couple illégitime : un amant, une maîtresse qui s’aiment, s’envoient en l’air, des amants réguliers qui se voient en coup de vent, en haut d’une falaise, en bord de mer, et puis qui se retrouvent en famille comme si de rien n’était, chacun dans son rôle… car le vrai drame c’est que Martin et Virginie sont frère et sœur. Depuis leur adolescence, ils s’aiment et doivent garder le secret de cette union impossible. Virginie est mariée, Martin est parti un temps au bout du monde pour tenter de couper les liens, mais quand il revient, tout reprend comme avant et ils se rendent compte que la flamme ne s’est jamais éteinte. Virginie veut mettre fin à cette folie mais Martin s’y refuse…

Avec cette nouvelle réalisation, Zidrou évoque ici un thème rarement abordé en bande dessinée, car très casse-gueule et donc pas facile à traiter, avec le risque, forcément, de sombrer dans le pathos, le voyeurisme ou le jugement. Pourtant ici, point de tout cela. Avec une habilité et une belle maîtrise, l’auteur construit un scénario très réaliste, à la fois troublant et fascinant, où l’on suit avec beaucoup de curiosité l’évolution de cette relation dans laquelle les personnages secondaires ont leur place et donnent au récit toute sa crédibilité.
On voit les deux amants souffrir de cette relation incestueuse qu’ils savent ingérable et pourtant ils ne peuvent s’empêcher de se retrouver, de se toucher. On voit aussi l’entourage se poser des questions, admettre plus ou moins consciemment cette relation.
Le dessin réaliste de Benoît Springer et les couleurs de Séverine Lambour collent plutôt bien avec le récit, une grande place est accordées aux corps, aux gestes, aux regards, le tout avec une économie de mots qui font de cette bande dessinée à l’atmosphère assez lourde une jolie réussite. Car L’indivision est un livre qui a le mérite de nous interroger sur un sujet terriblement tabou et sur la manière dont peuvent vivre ceux qui le transgressent.

Benoit RICHARD

L’Indivision
Scénario : Zidrou
Dessin : Benoît Springer
Couleurs de Séverine Lambour
64 pages – 15 €
Parution : 20 août 2015

Envie de partager :