5+5 = Cankun

Vincent Caylet alias Cankun

Avec ses guitares hawaïennes noyées d’effets, ses boites à rythmes et ses bidouillages électroniques en tout genre, le français Vincent Caylet alias Cankun construit depuis quelques années une œuvre foisonnante et singulière. Son dernier album, Only the Sun Is Full of Gold est paru sur le label Not Not Fun.

5 disques du moment :

Flying Lotus - Until the quiet comes cover album

Arab Strap – Philophobia
Ça faisait vraiment un moment que je ne l’avais pas écouté. C’est un disque que j’adore encore, à la fois bien crade et vraiment beau. Peut être parce que j’ai envie d’aller vers des rythmes lents, je ne sais pas, mais je l’écoute à nouveau beaucoup et c’est toujours les mêmes sensations.

Flying Lotus – Until the quiet comes
Pour moi c’est le disque idéal de Flying Lotus. En tout cas, tout ce que j’en attends. Je trouve que c’est vraiment génial en terme de profusion, de mélodie, de rythmique. Bref, un grand disque.

Jim O’Rourke – Simple Songs
Pour moi c’est un artiste incontournable des 20 dernières années et quasiment un génie. Quel artiste est capable de faire des disques pop assez exceptionnels et des disques plus expérimentaux tout aussi excellent (je pense à ses solos, mais surtout au Fenn O’Berg) ? Simple Songs est totalement différent d’Eureka ou d’Insignifiance ; il y a une vraie candeur qui s’en dégage et une grande maîtrise. En plus j’ai toujours adoré son jeu de guitare. Et Drag City est vraiment un super label.

Oneohtrix Point Never – Rifts
Je sais pas trop si j’attends son nouveau avec impatience. Mais j’ai beaucoup d’admiration pour tout ce qu’il a fait jusqu’à présent. Replica est un disque vraiment exceptionnel, je n’ai rien d’autre à ajouter. Et Rifts est vraiment intense et beau. Je crois que c’est vraiment la beauté qui lie tous ces disques, assez bizarrement. En poussant un peu plus loin, j’aime ce type d’artiste qui fait du disque son élément principal. Je doute que beaucoup de gens aient adoré ses sets tout seul devant son ordinateur.

Chicago Underground Duo – Locus
Rob Mazurek est vraiment un musicien que j’aime beaucoup. Ça fait pas loin de 20 ans que le Chicago Underground existe sous diverses formes et je crois que Locus est vraiment un de leurs meilleurs disques. Rythmiquement, c’est fantastique. On retrouve quand même les codes habituels entre l’expérimental, le free jazz, l’axe Afrique-Am Sud. De grands musiciens.

5 disques pour toujours :

Hood - The Cycle of days and seasons cover

Hood – The Cycle of days and seasons
Je pense que mon addiction pour ce disque est en grande partie sentimentale. Mais en étant objectif, c’est un disque vraiment incroyable, magnifique, terrifiant, et le tout, mis en valeur par la production exceptionnelle de Matt Elliot. Ce disque me suivra toute ma vie.

Talk Talk – Laughing Stock
Le Tout Puissant Mark Hollis…Un chef d’œuvre, ni plus ni moins.

Rachel’s – System/Layers
Je dois avoir toute leur discographie, je pense. Mais ils ont basculé avec ce dernier dans une sorte de disque contemporain vraiment très beau et très bien fait. Une ode à un urbanisme champêtre.

Dominique A – Remué
Pour moi son meilleur disque, je l’ai beaucoup écouté pendant l’enregistrement d’Only the Sun. Ça reste très sincèrement un disque extraordinaire. J’écoute finalement assez peu de musique chantée en français, mais Remué est abrasif, bizarre, et lumineux à la fois.

Tortoise – Standards
J’ai mis énormément de temps à apprécier ce disque. Je me souviens assez bien de l’avoir rejeté lors de sa sortie, j’attendais sûrement une sorte de TNT 2 ou je sais pas trop. Du coup, ma mémoire l’avait mis de coté. Et j’ai commencé à l’écouter à nouveau il y a 3-4 ans et je crois que c’est leur disque que je préfère. Il est assez dingue en fait, plein de surprises, de trucs bizarres, un peu kitsch parfois, mais au final, il a un groove incroyable. J’ai samplé un bout de batterie de Monica pour Culture of Pink.

Envie de partager :