Odawas – Black Harmony

odawas-photo

Il existe encore des trésors cachés, des disques qui sortent en catimini, dans l’ombre, et qui pourtant méritent la lumière autant si ce n’est plus que des centaines d’autres. Black Harmony, 6ème album d’Odawas, en fait partie.

OdawasOdawas est un groupe américain, né dans l’Indiana, désormais installé à San Francisco et dont la carrière a débuté il y a 10 ans avec une première sortie sur le label Jagjagwar. Depuis, ce duo Michael James Tapscott & Isaac Edwards, accompagné depuis quelques temps d’un troisième larron (Connor O’Sullivan), enchaine les albums à un rythme régulier.
Black Harmony, leur 6ème album (et pourquoi pas leur meilleur ?) paraissait en mai dernier sur le petit parisien Bookmaker Records et depuis il n’a pas cessé de revenir hanter régulièrement ma playlist, laissant doucement infuser ses douces harmonies, ses mélodies accrocheuses mais exigeantes, ses arrangements riches et soignés dans des chansons taillées pour durer.

Comme bon nombre des chansons de Neil Young ou Grandaddy, les deux références qui ressortent immédiatement à l’écoute, Black Harmony semble baigner dans une profonde mélancolie. Il faut dire que les morceaux ont été écrits à un moment où ça n’allait pas fort pour le duo. Il ressort ainsi de leur écriture des textes sombres où il est question de trahison, de meurtre, de folie ou d’espionnage. Pour accompagner tout ça, le groupe a composé des musiques redoutables de puissance, mais aussi et surtout de poésie et de beauté dans des orchestrations splendides, à la fois touchantes et saisissantes qui évoqueront forcément les grands espaces avec des influences western évidentes.
Véritable voyage en terres lointaines, Black Harmony vous baladera sans effort dans les vastes paysages de L’Indiana ou du Montana, entre rivières et forêts, pour un moment de musique que l’on l’espère aussi intense qu’inoubliable.

Benoit RICHARD

Odawas – Black Harmony
Label : Bookmaker Records
Sortie : mai 2015

Envie de partager :