The Last Morning Soundtrack – Promises Of Pale Nights

The Last Morning Soundtrack home

Bel automne en compagnie de The Last Morning Soundtrack. Son deuxième album aux arrangements subtils confirme le talent intimiste et lumineux de l’ami rennais Sylvain Texier. Bouffée d’air pur de la saison.

The Last Morning Sountrack 2015En ces premiers jours d’octobre, rien de plus naturel finalement que de voir apparaître le deuxième album de The Last Morning Soundtrack.
Quatre ans déjà – oui, déjà – que l’on a croisé un jour d’automne la musique du jeune rennais Sylvain Texier, accueillant refuge contre les vents mauvais et les bourrasques, délicate bulle intimiste à la douce musicalité.
Nouvelle étape importante, après son album inaugural A Distance. A Lack et le déjà automnal EP Ghosts, on est heureux d’annoncer que ce très attendu Promises Of Pale Nights, repéré dans nos pages ici et soutenu par le récent label Rival Colonia, fait taire nos appréhensions et comble en tous points nos attentes et espérances.
Toujours fidèle aux fondamentaux de ce projet assez personnel, tissé d’intimisme folk et de mélancolie lumineuse, puisé à la source des cousins américains Chris Garneau ou Damien Rice, ce nouveau chapitre de son parcours affiche cependant des couleurs plus vives et affirmées.
Bien sûr, délicatesse et mélancolie s’y affichent toujours en reines incontestées, cœurs battants de compositions douces-amères et tamisées, habillées de sa voix sans défense : on y retrouve ainsi les déjà familières et précieuses As Lonely As I Am ou From Now On, déjà croisées sur Ghosts, en des versions presque jumelles mais différentes, comme frémissantes d’espoirs tout neufs.
Ceux de lendemains qu’on espère radieux, à l’image du bel écrin sonore qu’offre ces « promesses de pâles nuits » : élégant trio de cordes, signé Juliette Divry et Sylvain lui-même, que n’aurait pas renié les Joe Boyd et Robert Kirby qui oeuvrèrent sur le premier Nick Drake, doux arpèges de guitares acoustiques, gouttes de piano atmosphériques ambient proches de Nils Frahm, pincées de programmations subtiles et de claviers enveloppants…
Un régal de production, intimiste, discrète, mais prépondérante dans l’épanouissement évident que revêt ici la musique sensible et réconfortante de Sylvain Texier. Un accomplissement nouveau qui doit tout aux diverses expériences et participations parallèles auxquelles l’a mené sa vie de musicien (batteur chez AuDen ou au cœur du projet ambient Fragments) et qui renforce le caractère rayonnant et précieux de ses compositions.
Douces ballades dédiées au sentiment amoureux, aux déchirements pudiques, où la gravité blesse et guérit (Echoes Of Our Days), la mélancolie se fait joie intime (Rendez-Vous, une de mes préférées depuis le premier jour), les promesses de lendemain consolent (Your Tomorrows) et les après-midis intimistes au piano se muent en chorale dansante (superbe Home).
Nourri de compositions toujours si attachantes et de généreuses influences musicales (indie folk, ambient music, home pop), ce beau Promises Of Pale Nights s’affirme comme un des rendez-vous indispensables de la saison pop française et confirme sans peine la valeur du chemin musical emprunté par Sylvain Texier, son talent à la fraternelle élégance.
The Last Morning Soundtrack ? Les promesses de bien belles de vos nuits à venir…

Franck ROUSSELOT

The Last Morning Soundtrack. Promises Of Pale Nights
Label : Rival Colonia
Sorti le : vendredi 9 octobre 2015

site The Last Morning Soundtrack
bandcamp 
soundcloud

The Last Morning Soundtrack sera en concert :
le 21 octobre à Brest (35) en showcase Disquaire « Dialogues Musiques »- le 24 octobre à Vannes (56) à L’Echonova (avec Feu! Chatterton) – le 04 novembre à Lorient (56) en showcase Librairie « Au Vent Des Mots » – le 11 novembre à Lorient (56) au Festival Les Indisciplinées – le 13 décembre à Rennes (35) à L’Antipode (avec Anonymous Choir)

Envie de partager :