Crimson Peak – Guillermo del Toro

creamson-peak-photo

Vieux film tout neuf, copie d’ancien sans âme, exercice clinquant et vain, Crimson peak est une nouvelle illustration de la dérive pompiériste du cinéma actuel.

creamson peak - photo filmGuillermo del Toro aurait-il perdu son talent, l’aurait-il vendu pour n’être plus qu’un copiste décorateur au service d’un faux cinéma de genre qui n’aurait de genre que le nom et de cinéma que la lumière ?

Vendu comme un film fantastique à base de fantômes, Crimson peak n’est en réalité qu’un conte romantique à l’intrigue usée, dont la mise en scène élégante mais académique ne relève jamais l’absence d’originalité. Les fantômes sont bien là mais ne servent à rien. Ils font juste partie du décor, beau décor au demeurant, même si l’on se demande combien de plans ont été tournés sur fond vert.

Extrêmement travaillée, soulignée par d’élégants mouvements, la photo est belle, contrastée, picturale. Mais, coquille vide, elle ne brille que par la vacuité d’un récit auquel on n’accroche jamais, tant, dans ses articulations comme dans sa trame, il ne crée jamais la surprise. On devine dès le début de quoi il retourne, on ne s’émeut jamais (sauf dans une scène à la morgue), on ne craint rien, on ne prend pas partie.

Au creux de cet écrin chic mais toc, les comédiens s’appliquent avec conviction et réussissent à nous épargner l’ennui absolu. Mia Wasikowska, Tom Hiddleston, Jessica Chastain et Charlie Hunnam sont bons mais ne sauvent pas le film.

Pierre Guiho

Crimson Peak
Film de Guillermo Del Toro
Genre : Epouvante-horreur
Avec Mia Wasikowska, Jessica Chastain, Tom Hiddleston…
Durée : 1h58 min
Sortie : 14 octobre 2015

Envie de partager :