Paul dans le Nord – Michel Rabagliati

paul-head

Après cinq ans d’absence, Michel Rabagliati nous présente un nouvel épisode des aventures de Paul, son héros emblématique et autobiographique. Cette fois, c’est son adolescence dans les années 70 qu’il nous narre, avec tout ce que cela implique : premières angoisses existentielles, premières virées avec les potes, premières cuites et premiers émois amoureux.

paul-couvCertes, le thème n’a rien d’original, mais Michel Rabagliati, en tant qu’artisan québécois du neuvième art, sait raconter des histoires, et il le fait sans prétention. C’est pour cette même raison que Paul dans le nord recèle un côté très attachant. A coup d’anecdotes qui fleurent bon l’authentique, chacun pourra se reconnaître d’une manière ou d’une autre dans ses petites tranches de vies initiatiques pleines d’humour et de tendresse, sans pathos inutile.

D’un point de vue francocentriste, cette production recèle beaucoup de charmes : non seulement elle nous fait traverser l’océan, mais en plus nous fait apprécier la truculence du parler québécois. Qui plus est, l’avenant dessin en noir et blanc de Rabagliati mêlant stylisation pour les personnages et abondance de détails pour les décors (notamment les scènes d’intérieur et quelques paysages urbains vus d’avion), traduit bien l’amour de ce dernier pour son métier. La lecture idéale à déguster au coin de la cheminée pendant l’hiver, sans trop se prendre la tête.

Laurent Proudhon

Paul dans le Nord
Scénario & dessin : Michel Rabagliati
Editeur : La Pastèque
180 pages – 23 €
Parution : 13 novembre 2015

Envie de partager :