Petite Noir – La Vie Est Belle / Life Is Beautiful

Petite Noir - Yannick Ilunga 2015

Derrière cet étrange pseudonyme se trouve Yannick Ilunga et un premier album qui insuffle une belle énergie dans le paysage musical actuel.

cover album La Vie Est Belle / Life Is BeautifulYannick Ilunga est un artiste sud-africain de père congolais et de mère angolaise qui a vu ses voyages de par le monde le mener dans les plus grandes capitales européennes, Londres en particulier. Tout un programme donc, qui inciterait tout un chacun à la facilité, à voir dans la diversité de ses sonorités l’expression de ses multiples racines. S’il revendique ce côté exotique, il n’en reste pas moins que La Vie est Belle ne se limite heureusement pas à cela.

Ainsi, dès la première écoute, l’album nous renvoie à tour de rôle vers différentes périodes musicales ; aussi bien vers le faste d’un Depech Mode à son apogée et ses voix de baryton que vers un riff clair et nerveux de guitare qui aurait sa place sur une piste de Michael Jackson. Et comment ne pas évoquer cette référence tout sauf masquée à Grease sur le titre MDR ? Cependant, il s’agit là de références un peu datées alors que La Vie est belle est un album résolument moderne. Là où ces mélanges de pop et de rock amènent un réel dynamisme et un côté très joueur, on retrouve aussi des éléments plus électroniques qui apportent à la fois de la structure et de la richesse dans les détails. Sur cet aspect, la ressemblance avec un Arcade Fire ou LCD Soundsystem est frappante de par le savant mélange d’explosion et de rage, cet art du timing et de l’équilibre qui les caractérise.
Ajoutons donc à cela des sonorités plus exotiques revendiquées haut et fort par Yannick Ilunga dans ce qu’il appelle la « noirwave », et on aboutit à un album qui se crée son segment et insuffle du changement dans un genre qui a tendance à tourner en rond. Comme quoi, on peut s’inspirer d’artistes tout en réussissant à ne pas être qu’une pâle copie. Bien sûr, il ne s’agit pas d’un album exceptionnel, exempt de défauts notoires tels qu’une densité à couper au couteau sans aucun moment de répit. Mais il s’agit d’un premier album qui lance Petite Noir de la plus belle des façons, avec une belle explosion.

Christian Framezelle

Petite Noir – La vie est belle
Label : Domino
Sortie  : 11 septembre 2015

Envie de partager :