Bruit Noir – I / III

bruit-noir-pires-bouziz

Pascal Bouaziz (Mendelson) s’associe au batteur Jean-Michel Pirès au sein du projet Bruit Noir pour un album rempli de désillusion, de cynisme et parfois de misanthropie. Attention au choc.

Bruit Noir cover albumPour ceux qui ne le savent pas encore, derrière Bruit Noir se cache Jean-Michel Pires (frappeur chez NLF3, The Married Monk, Bed…) et surtout Pascal Bouaziz chanteur lettré de Mendelson. Projet parallèle pas vraiment récréatif, Bruit Noir sort I-III sur l’exigeant label nancéien Ici D’ailleurs.
Comme son nom l’indique, Bruit Noir ne fait pas dans l’ensoleillé. Vous ne verrez pas ici des qualificatifs comme « lumineux » ou « chaleureux » pour décrire la musique du duo. On peut seulement le qualifier de brillant, parce que l’album l’est.

Avec une noirceur remplie de désillusion et parfois de misanthropie, Pascal Bouaziz étale dans ses paroles les travers d’un quarantenaire dans une société qu’il n’aime pas. On préférera parler ici d’ambiance angoissante et d’instants amers qui retournent les tripes. Pascal Bouaziz nous met face aux maux de l’homme moderne avec une poésie pleine de lucidité et de cynisme. À l’aide d’un phrasé/parlé (qui parfois ressemble à une succession de mantras) et des rythmes martiaux, Bruit Noir nous confronte à la désillusion d’un divorce (Joe Dassin), à l’avilissement de l’individu qui se transforme en machine à cause de son travail à la chaîne (L’Usine), à la vision de la province par un Parisien (La Province)… Les Manifestations, les voyages en charter (Low Cost) et l’administration (Sécurité Sociale) en prennent aussi pour leur grade.

Afin de rendre les choses un peu plus sombres, l’album commence par un Requiem et se termine par un Adieu. Entre les deux, rien n’échappe à Pascal Bouaziz. Seul Je Regarde les Nuages semble apaiser l’atmosphère. Mais il n’y a que le titre qui nous fait regarder vers le haut. Comme le reste, c’est dans les bas-fonds de l’homme que ça se passe.
Avec ses mots et ses sons, Bruit Noir dérange autant qu’il fait réagir. Mais surtout, il fascine par sa puissance et le choc qu’il nous assène.

Damien Boyer

Bruit Noir – I / III
Label : ici d’ailleurs
Parution : 13 novembre 2015

Article à retrouver sur le site Émission Electrophone

Envie de partager :