Bill Ryder-Jones – West Kirby County Primary

Bill Ryder-Jones

Après deux sorties en solo aussi remarquables que différentes, Bill Ryder-Jones est de retour pour un troisième album qu’il a enregistré dans sa chambre d’enfant.

Bill-Ryder-Jones-West-Kirby-County-PrimaryBill Ryder-Jones fait partie de ces artistes instables dont on ne sait jamais vraiment où ils vont nous emmener. Après avoir quitté The Coral à cause des tournées à rallonges, il s’est retrouvé à jouer aux côtés de ses potes de The Last Shadow Puppets et d’Artic Monkeys. Une fois lassé des singeries, il s’est retrouvé à composer une B.O. imaginaire et orchestrale (If) créée à partir du roman d’Italo Calvino, Si Par Une Nuit D’Hiver Un Voyageur.
Il est ensuite revenu à un format folk plus conventionnel avec A Bad Wind Blows in My Heart qui ne trompait pas son amour pour Nick Drake, Elliott Smith et Leonard Cohen.
Lorsque l’on parlait ici-même de cet album, on imaginait « parfaitement Bill Ryder-Jones en train de composer cet album seul dans une maison abandonnée en pleine campagne anglaise s’influençant de cet environnement et de cette nature pour la mettre au service d’un spleen pop à la perfection formelle.« . C’est maintenant chose faite avec West Kirby County Primary dont la plupart des morceaux ont été composés chez la mère de l’artiste.
Profondément marqué par l’intime et l’introspection, West Kirby County Primary est baigné par une nonchalance introspective.
Dès l’ouverture, nous sommes dans le bain avec le titre Tell Me You Dont Love Me Watching, morceau à la même préciosité que les meilleurs titres du Velvet Underground (circa VU) et Mark O. Everett /Eeels réunis
Cette nonchalance teintée de mélancolie qui, à la longue, pourrait lasser, est fort heureusement contrebalancée par des morceaux plus toniques comme le très slacker Two To Birkenhead. Un titre qui ferait pâlir tous les fans de Weezer et de Pavement réunis à une convention en hommage à Sebadoh.
Tour à tour, on passe d’instants d’intimité d’une chambre d’adolescent à des moments électriques joués dans le garage des parents. Bill Ryder-Jones a beau nous proposer à chaque fois une nouvelle forme de pop, il sera toujours cet éternel adolescent hypersensible, capable de nous faire chavirer à chaque album.

Damien Boyer

Bill Ryder-Jones – West Kirby County Primary
label : Matador
Sortie : 6 novembre 2015

Article à retrouver sur le site Émission Electrophone

Envie de partager :