Seul sur Mars – Andy Weir

the-martian-17

Seul sur Mars c’est d’abord un livre, celui d’un certain Andy Weir, programmateur informatique. Il s’agit du premier roman de l’auteur, auto-publié sur internet. Les éditeurs et producteurs flairent le bon morceau et s’empressent de racheter les droits.

cover

On connait la suite, des ventes dans le monde entier et un film à millions réalisé par Ridley Scott.
Seul sur Mars raconte les aventures/mésaventures de Mark Watney, un astronaute botaniste, en mission avec cinq autres astronautes sur la planète rouge. Quelques jours (« sols ») après leur arrivée, une tempête martienne éclate obligeant l’équipage à une évacuation d’urgence. Croyant Mark mort, l’équipage s’enfuit vers la terre. A son réveil, l’astronaute doit organiser sa survie dans un environnement hostile en attendant la prochaine mission humaine…qui aura lieu dans 4 ans. Par environnement hostile, il faut entendre : une température avoisinant les -60°C par jour d’été, l’absence d’eau (enfin presque!), pas d’oxygène, une pression atmosphérique très faible, absence de protection contre les rayonnements solaire et les rayons cosmiques. Sans compter l’absence de chaleur humaine, de divertissements civilisés, etc…
Watney devra faire face à un tas de problèmes très techniques (pas toujours très accessibles pour le lecteur), et faire preuve de beaucoup d’ingéniosité pour espérer s’en sortir : jardinage, bidouillages, câblages, calculs imbuvables, manipulations en tous genres…

L’auteur est très éclairé sur le sujet et il semble n’avoir commis presque aucune erreur de réalisme si ce n’est qu’une tempête de sable sur Mars parait impossible compte tenu de la densité très tenue de l’atmosphère martienne.Le roman se lit vite, l’histoire est très prenante, le rythme est intense. Watney est un héros ordinaire, un Space Robinson attachant.Néanmoins, il manque à mon sens quelque chose sur le plan psychologique, Watney semble ne jamais se préoccuper d’être seul au monde et en danger de mort. Il agit , réagit, surréagit sans jamais se laisser aller.
Le film retranscrit presque parfaitement le roman. On déplore cependant l’omission d’un passionnant passage lorsque Watney doit rejoindre la base d’Ares 4.
Pour l’auteur, Andy Weir, tout comme pour Ridley Scott, ou encore Elon Musk (fondateur entre autres de Space X) la colonisation sur Mars est inéluctable. Il faut sauver l’humanité.Mars sera-t-elle notre prochaine « terre »d’accueil? Pour le savoir rendez-vous dans 20/30 ans minimum.
Sabine Sursock
3_5
Seul sur Mars
Roman américain de Andy Weir
Editions Milady / Collection : Science-fiction
480 pages – 7,90€
Parution : 16 octobre 2015
Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *