Spotlight – Tom McCarthy

A la lumière de Spotlight, Tom McCarthy offre un véritable hommage au journalisme et à ses hommes sur fond de scandale pédophile au cœur de l’Eglise. Intelligent et passionnant. Sobre et puissant.

image du film Spotlight

Nous sommes dans les années 2000, qui s’apprêtent à connaitre les attaques du World Trade Center et en être bouleversées pour de nombreuses décennies. C’est dans ce contexte, d’une Amérique rentrant dans un nouveau siècle, que Tom McCarthy nous amène à suivre quatre journalistes d’investigation du Boston Globe dans leur travail, leurs investissements et leurs doutes. Depuis Les Hommes du président en 1976, le journalisme a toujours eu un rôle à part dans le cinéma américain. A la fois garant de la démocratie, outil anti-corruption et impartial, il offre un regard des plus subtils et des plus intelligents sur de nombreuses crises. Spotlight s’inscrit dans cette lignée : vif, tenace et révélateur.

spotlight affiche film 2016Entretiens, épluchures de journaux, procédures juridiques font le quotidien de ces hommes et femmes dévoués à une quête de vérité, quotidienne et endurante. C’est cela que Spotlight se contente de raconter. Aucun flashback. Aucune voix-off. L’histoire n’est pas le crime, mais l’enquête dont il est le sujet. En l’absence de la représentation des horreurs, le film se construit par un acharnement de recherches, pourvu d’une certaine immédiateté, aux allures de thriller. Il apparaît alors comme un parfait polar, autant entêtant qu’éclairant.

Le travail à couper le souffle de ces journalistes est soutenu par une réalisation sobre, voire classique, qui ne laisse pas à l’action ni au phénomène sa place. Les dialogues, si bien ficelés, portent toute l’étincelle de cette création si nécessaire. A l’image de la presse papier, Spotlight et ses répliques défendent le poids des mots, des conversations et des témoignages.
De la même manière, le casting est brillant. De Rachel McAdams et son écoute douce, à la fougue de Mark Ruffalo, tous semblent avoir la volonté de s’envelopper de sobriété et de sincérité. Tom McCarthy et son équipe, conscients qu’il n’y a pas besoin de donner trop, offrent un savant équilibre, où aucun des acteurs ne semble tirer l’histoire à son avantage et joue au service d’un film. Au service d’une histoire. Le spectaculaire est écarté comme la vie collatérale et privée, Spotlight ne souligne donc pas des individus mais des fonctions. De la même façon, il ne semble pas vouloir atteindre un prêtre ou deux, mais bien le système, l’Eglise. On peut alors voir Tom McCarthy dresser un plaidoyer citoyen contre un des crimes les plus récurrents de notre monde occidental, contre le laxisme et la perversion d’une institution.

Juliette Durand

Spotlight
Film Américain De Tom McCarthy
Avec Michael Keaton, Mark Ruffalo, Rachel McAdams…
Genres : Drame, Thriller
Durée : 2h 08min
Date de sortie : 27 janvier 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *