Sociorama : une nouvelle collection Casterman dédiée à la sociologie

Avec sa nouvelle collection, « Sociorama », Casterman met la sociologie en case dans des enquêtes et des reportages aussi singuliers que passionnants.

sociorama La fabrique pornographique

Une nouvelle collection chez un éditeur est toujours un petit événement qui suscite la curiosité. En l’occurrence avec Sociorama, il s‘agit de découvrir des œuvres coréalisées par des auteurs de bande dessinée et des personnalités issues de la sociologie.
La collection dirigée par Lisa Mandel et Yasmine Bouagga, en collaboration avec l’association de sociologues Socio En Cases, a pour objectif de raconter, en bande-dessinée, des enquêtes de terrain dans des récits graphiques très accessibles comme on pourra s’en rendre compte à la lecture des deux premiers volumes déjà parus.

la fabrique pornographique BD couv CastermanLe premier, La fabrique pornographique, signé Lisa Mandel, d’après une étude du chercheur Mathieu Trachman, raconte les dessous d’un tournage de film porno. Les deux auteurs évoquent tout le contexte propre à ces films pas comme les autres : la manière dont son recrutés les acteurs, les conditions de tournage, les rapports entre les acteurs, la logistique, et plus largement les enjeux humains liés à ses pratiques et notamment le rapport de la femme dans un univers considéré très masculin. En 160 pages Lisa Mandel déconstruit les représentations et casse les clichés à travers des exemples précis montrant bien l’envers du décor, mais sans voyeurisme et avec un souci d’objectivité permanent. Un livre qui vient en complément du déjà fort intéressent Explicite, Carnet de tournage mais avec ici, un point de vue plus « sérieux », plus axé sur l’aspect « travail ». Sociorama Chantier interdit au public couv Casterman

Le deuxième livre, signé Claire Braud, d’après une enquête de Nicolas Jounin, nous plonge dans le monde des travailleurs clandestins, sur les chantiers de travaux publics gérés par des grosses entreprises qui délèguent à des sous-traitants. Le lecteur part ainsi à la rencontre d’ouvriers du BTP, immigrés, sans papiers pour beaucoup et travaillant dans des conditions précaires. On découvre notamment comment son recrutés les journaliers par les agences d’intérim qui orientent, en fonction de leur ethnie, les ouvriers vers des taches bien précises. Les normes de sécurité sont inexistantes, les cadences infernales, la pression du supérieur hiérarchique permanente, et le racisme fait partie du quotidien. Mais ces hommes, pour la plupart courageux, résistent avec l’espoir, un jour, d’obtenir une régularisation de leur situation.

Deux livres passionnants, absolument pas théoriques, et qui ont l’avantage de mettre la sociologie à portée de tous à travers des enquêtes fouillées et instructives. Le prochain volume de cette collection, à paraître en avril, sera une BD enquête de Léon Maret et Mélanie Gourarier consacrée aux séducteurs de rue. Tout un programme !

Benoit RICHARD

Sociorama – Chantier interdit au public
Scénario : Claire Braud, Nicolas Jounin
Dessin : Claire Braud
Editeur Casterman
168 pages – N&B – 12,00 €
Parution : 3 février 2016

Sociorama – La Fabrique pornographique
Scénario : Lisa Mandel, Mathieu Trachman
Dessin : Lisa Mandel
Editeur Casterman
168 pages – N&B – 12,00 €
Parution : 3 février 2016

Casterman - Sociorama - Chantier interdit au public image

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *