Différent – Didier Roth-Bettoni

En 1979, en marge du Festival de Cannes, est présenté un OVNI cinématographique : « Nous étions un seul homme ». Didier Roth-Bettoni, journaliste, écrivain et militant « queer », explore la singularité de ce film presque culte, et de son auteur, Philippe Vallois.

Philippe Vallois

Nous étions un seul homme est un film que le grand-public ne verra sans doute jamais. Il raconte la rencontre presque surnaturelle, mais évidente d’un jeune forestier et d’un soldat allemand, pendant la seconde guerre mondiale, dans les Landes. La spécificité de ce long-métrage  de Philippe Vallois, sorti en 1979, est qu’il dépeint une relation homosexuelle débutante, dans un contexte historique hostile, de façon naturelle, en évitant toute analyse psychologique et jugement moral ! Filmé avec peu de moyens, une équipe réduite et deux acteurs téméraires qui vont porter leurs personnages avec une aisance déconcertante, le film est en totale rupture avec la représentation des homosexuels au cinéma.

DIFFERENT DIDIER ROTH BETTONI couvertureDidier Roth-Bettoni, spécialiste du cinéma Queer, replace le film dans la cinématographie de ce réalisateur atypique, venu au cinéma sans l’ambition de révolutionner le 7eme art, (mais dont chacun des films est un objet singulier), dans son époque… et explique en quoi il est différent, tout comme son « créateur » !

Loin de l’industrie cinématographique, Philippe Vallois est un « artisan » qui refuse les concessions et persiste à aller au bout de ses rêves, sans pour autant avoir la prétention de livrer des messages militants… Quitte à s’éloigner de la reconnaissance publique et se couper des circuits classiques (ses films seront édités en DVD)… Le prix à payer pour ce cinéaste dont on aime le franc-filmer !

Le livre est accompagné du DVD du film et d’un documentaire retraçant le tournage du film, les souvenirs des  acteurs, des techniciens…

Hugues DEMEUSY

Différent
Nous étions un seul homme et le cinéma de Philippe Vallois
Edition Eros Onyx
106 pages – 23,50 euros
Date de parution : 7 mars 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *