Julia Kerninon : Prix 2016 de la Page 112

Julia Kerninon succède à Sylvain Tesson et remporte le Prix 2016 de la Page 112 avec son roman « Le Dernier amour d’Attila Kiss ».

kerninon julia

Rien à voir avec le Prix de la page 111, le prix de la page 112 doit son nom à une réplique du film de Woody Allen, Hannah et ses sœurs, « N’oublie pas le poème de la page 112: il me fait penser à toi. »
Ce prix a pour vocation de récompenser un ouvrage littéraire paru en début d’hiver, dont la tension stylistique et romanesque sera remarquable de la première à la dernière page. Et chaque année, le lauréat reçoit 1200 euros et un magnum de grand vin.

Le jury, présidé par Claire Debru, est composé de Marcel Bénabou, Grégoire Bouillier, Christophe Bourseiller, Lidia Breda, Aymeric Caron, Anne Goscinny, Brigitte Lannaud Levy, Nicolas d’Estienne d’Orves, François Taillandier, Bruno Tessarech, Guillaume Zorgbibe.

Cette année la lauréate s’appelle Julia Kerninon. Elle a été récompensée  pour son roman Le Dernier amour d’Attila Kiss paru au Rouergue en janvier 2016 et dont on vous disait le plus grand bien dans nos pages il y a quelques temps.

Les 8 pages 112 sélectionnées pour cette année étaient :

Babylone Underground, par Eloïse Cohen de Timary (Serge Safran Editeur)
Une fille, par Juliette Kahane (L’Olivier)
L’homme qui aimait trop travailler, par Alexandre Lacroix (Flammarion)
La lettre au capitaine Brunner, par Gabriel Matzneff (La table ronde)
Les événements, par Jean Rolin (P.O.L)
Je vous écris dans le noir, par Jean-Luc Seigle (Flammarion)
Berezina, par Sylvain Tesson (Guérin)
Un an après, par Anne Wiazemsky (Gallimard)

couverture Le Dernier amour d'Attila Kiss - Julia Kerninon

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *