Journal d’Anne Frank – Ozanam & Nadji

Le Journal d’Anne Frank vient d’entrer dans le domaine public. C’est l’occasion pour Soleil de faire revivre en BD le témoignage bouleversant de cette jeune juive pendant la guerre.

Journal d'Anne Frank – Ozanam & Nadji

Publié par son père Otto deux après la fin de la guerre, Le Journal d’Anne Frank est devenu depuis un best-seller mondial traduit en plus de 70 langues. L’éditeur Soleil publie aujourd’hui la toute première adaptation en bande dessinée, une manière de redécouvrir le témoignage bouleversant et toujours d’actualité d’une fillette juive victime de la barbarie nazie.

Journal d'Anne Frank – Ozanam & NadjiLe choix d’un graphisme très épuré – celui de Nadji, nouveau venu dans la BD dont on sait juste qu’il réside à Lille – pour illustrer un épisode historique célèbre est assez original, les éditeurs privilégiant habituellement un certain académisme. Et si le trait reste moderne, allié à des couleurs dans une gamme chromatique restreinte et désaturée, il peut évoquer par moments les vieilles pubs de l’époque sous influence art déco. Bénéficiant d’une mise en page vivante, l’ensemble est plutôt de bon goût. Certes, on ne peut pas dire que ça ne fait pas déjà vu, mais visuellement parlant, le climat de ces années sombres est bien rendu.

Il n’est pas certain que cela apporte vraiment quelque chose aux écrits d’Anne Frank, mais cela peut être une bonne façon pour ceux à qui la littérature fait peur de découvrir le témoignage terrible – voire de donner envie de lire le livre – de cette jeune juive allemande obligée de se cacher à Amsterdam avec ses parents et des amis pour échapper aux nazis. Plus positivement, on peut le voir comme un hommage pertinent en ces temps troubles où les extrêmes ont le vent en poupe, une manière de faire vivre la mémoire pour ne pas revivre l’ignoble. Antoine Ozanam, qui a adapté l’histoire, était conscient de la difficulté de l’exercice, avec la crainte de manquer de recul. « L’important, dit il, a été d’être Anne », [de la faire] « continuer à vivre après sa mort », comme elle le souhaitait. L’objectif semble ici atteint.

Laurent Proudhon

Journal d’Anne Frank – L’Annexe : notes de journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944
Scénario : Antoine Ozanam
Dessin : Nadji
Editeur : Soleil
144 pages – 17,95 €
Parution : 27 janvier 2016

 

Journal d’Anne Frank – Ozanam & Nadji – Extrait :

Journal d'Anne Frank – Ozanam et Nadji

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *