L’Esprit rouge – Zéphir et Maximilien Le Roy

Zéphir et Maximilien Le Roy retracent l’escapade mexicaine de l’artiste tourmenté Antonin Artaud dans un récit tenu, au graphisme éblouissant.

L'esprit rouge Antonin Artaud, un voyage mexicain - Zéphir et Maximilien Le Roy. Futuropolis

Poète, mais aussi acteur, écrivain, essayiste et dessinateur français, Antonin Artaud a marqué la culture française durant la première moitié du XXe siècle mais aussi après, inspirant bon nombre de chanteurs, dramaturges et écrivains tout au long des décennies suivantes.
Mort en 1948 à l’âge de 52 ans après de nombreux séjours en psychiatrie, Antonin Artaud se retrouve au coeur de cette bande dessinée signée Maximilien Le Roy et Zéphir. Plus précisément, le duo a choisi de mettre en lumière une période de la vie de l’artiste, quand celui-ci se rendit en 1936 au Mexique afin d’aller vivre avec les indiens Tarahumaras.

L'esprit rouge Antonin Artaud, un voyage mexicain - Zéphir et Maximilien Le Roy. FuturopolisAu Mexique, Artaud, sans le sou, vit aux crochets des autres, donne quelques conférences à Mexico, puis va finalement rejoindre, à cheval, les Indiens Tarahumas pour être initié à divers rites locaux. Adapte et consommateur de drogues de toutes sortes, Antonin Artaud reviendra en France en assez mauvais état après avoir passé quatre semaines en compagnie des Tarahumas. Il va alors être interné à Saint-Anne et restera marqué jusqu’à la fin de ses jours par ce voyage initiatique.

Si le récit de Maximilien Le Roy se veut non linéaire, assez minimaliste avec une économie de dialogues, c’est surtout graphiquement que le livre se montre véritablement brillant.
Zéphir, que l’on avait croisé dans Le Grand Combat en 2014, laisse une fois de plus entrevoir toutes les facettes de son talent, dessinant des planches éclatantes de couleurs, souvent proches de la peinture, avec des passages à caractère expérimental, rendant parfaitement l’atmosphère fiévreuses de ce voyage en terre mexicaine.

Bel hommage à Antonin Artaud, L’esprit rouge est une bande dessinée étrange et saisissante à la fois, que l’on pourrait qualifier de BD d’ambiance, restituant bien l’aspect chaotique de ce voyage et le parcours atypique de cet artiste à part.

Benoît RICHARD

L’Esprit rouge – Antonin Artaud, un voyage mexicain
Scénario : Maximilien Le Roy
Dessin : Zéphir
Editeur : Futuropolis
160 pages couleurs – 21,90€
Parution : 10 mars 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *