Le garçon dans l’ombre – Neil Bartlett

Comment un jeune garçon mal parti dans la vie, orphelin, handicapé… va réussir à trouver un équilibre et frôler le bonheur dans le milieu du music-hall des années 50 à Londres !

Bartlett Neil © Camilla Broadbend

Londres dans les années 50. Reggie est un jeune orphelin, souffrant de polio. Il est l’assistant et également le souffre douleur d’un prestidigitateur imbu de sa personne et détestable dans sa prétention.
Les temps sont durs pour le music-hall. Aussi, l’opportunité d’une saison estivale à Brighton tombe à pic. Après avoir recruté une jeune assistante, la mystérieuse Pamela-Rose qui va devenir la confidente de Reggie…, la troupe s’installe au bord de la mer…

Le garçon dans l'ombre - Neil Bartlett couv Actes SudOn retrouve avec plaisir l’écriture acérée, précise, ciselée de Neil Bartlett et ses sujets de prédilection : les personnages de l’ombre dont les beaux sentiments parviennent à gagner la bataille, face à l’adversité du monde ! Ici, Reggie, un jeune garçon mutique, qui cache à la fois son homosexualité et la certitude que sa mère veille sur lui et à qui il rend visite dans des cimetières… Un être innocent, mû par une force déterminée et par l’envie d’exister. Pamela-Rose, quant à elle, est une jeune femme qui ne se livre pas facilement, blessée par la vie, mais pleine de bonne volonté et de la capacité à faire bonne figure… le courage ! Ces deux-là vont se trouver et se comprendre, après une lente approche. La solidarité des exclus et des maltraités les réunit.

Illusions, disparitions, jeux de miroirs (on est dans le monde de la magie), fantasmes démultipliés : un théâtre d’ombres et de lumières fascinant s’ouvre à nous dans ce roman où les passions côtoient des sentiments beaucoup moins nobles. Et puis ne boudons pas notre plaisir de voir certains tours de magie enfin démystifiés, dont les ficelles nous sont expliquées… en nous donnant l’illusion(?)de faire partie du cercle très fermé des grands magiciens !

Avec pour décor le couronnement de la reine Elizabeth (oui, celle dont on fête en ce moment l’anniversaire….) et la frénésie liée à l’évènement, Le garçon de l’ombre est un roman super attachant !

Hugues DEMEUSY

Le garçon de l’ombre
Roman de Neil Bartlett
traduit de l’anglais par Gilbertg Cohen-Solal
Editeur : Actes Sud
348 pages – 22 euros
Date de parution : avril 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *