GaBLé – JoLLy TRouBLe

Le trio caennais GaBLé est de retour dans leur style inimitable avec un mélange d’extravagance, d’inventivité et de bizarrerie. A consommer frappé !

gable photo ici d'ailleurs

Chez le trio caennais GaBLé, formé par Gaëlle Jacqueline, Mathieu Hubert et Thomas Boullay, le monde est un shaker que l’on agite avec force, pour en extraire un maximum d’essences en un minimum de temps. Avec leur nouvel album, JoLLy TRouBLe, le foutoir bricolé continue d’être leur mode de fabrication, où la pop prend des allures de montagnes russes.

GaBLé JoLLy TRouBLe cover albumAvec ses changements de direction inopinés, l’electro fait des incursions se la jouant psyché krautrock, à l’image du voyageur Porti, ou folktronica, Decay Sustain. La folk se la joue klezmer rock schizophrène sur Wake Up, les comptines enfantines prennent une tangente poétique avec le titre Youngsters enrobé de mélodies faussement naïves et de pianos vaguement western.
GaBLé partage le goût de l’inattendu, surprenant l’auditeur avec ses détours et ses grands écarts, ses coups d’électricité et ses pannes de courant, ses rythmes emballants et dévergondés, habités par une liberté de création suffisamment rare pour être soulignée, à rapprocher d’artistes comme Beck (période Mellow Gold), The Chap ou Deerhoof, comblant les vides à l’image de la nature qui nous entoure, injectant entre les silences des notes aux effluves bouillonnantes, où flûtes, guitares, clarinettes, cordes, xylophone, synthés, percussions en tous genres… se la jouent Dada.

GaBLé passionne de par son amour immodéré des dévérouillages à la dynamite, rendant l’inaccessible audible, le bizarre étrangement familier. Un album enraciné dans la jubilation joyeuse et l’inventivité foutraque, en mode recyclage permanent. Très fortement recommandé.

Roland Torres

GaBLé – JoLLy TRouBLe
Label : Ici d’ailleurs
Sortie : 29 avril 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *