Le sommeil le plus doux – Anne Goscinny

Atteinte d’un cancer en phase terminale, la mère de Jeanne veut revoir une dernière fois la ville de son enfance, Nice. le temps d’un week-end. Le temps pour Jeanne de devenir une femme.

anne goscinny - grasset

Récit bouleversant à plus d’un titre, Le sommeil le plus doux se construit sur l’absence du père de la narratrice et de sa quête de cette figure perdue, et sur la vie en pointillé de cette fille qui accompagne la maladie de sa mère. Une existence terrible, aux confins de la mort, de la souffrance, entre remissions et rechutes, nouveaux traitements miraculeux et faux espoirs…

le sommeil le plus doux - grassetDes personnages fantomatiques hantent le récit (la grand-mère de Jeanne la narratrice les accompagne dans ce voyage, mais est-elle vraiment là ?). Trois jours que la mère et la fille espèrent comme une rémission, puisque le retour dans la ville de l’enfance pourrait agir comme une fontaine de jouvence… Mais trois jours de désillusion puisque la maladie est là et bien là. Trois jours qui vont cependant offrir un cadeau merveilleux et inespéré à Jeanne, puisqu’elle rencontrera un homme de l’âge de son père, de passage également sur la trace de souvenirs enfouis et douloureux… Ce dernier va devenir le narrateur de la suite du récit (de son propre récit)
Trois jours, c’est peu, mais CA peut bouleverser une vie ?

Ce récit d’Anne Goscinny qu’on imagine puissamment autobiographique (Anne est la fille du créateur d’Astérix, mort quand cette dernière était encore une petite fille, avec une mère atteinte d’un cancer), laisse une trace indélébile. Et ce n’est pas une formule… On ne le lira pas sans en sortir complètement indemne. La Baie des Anges n’a jamais aussi mal porté son nom (à moins que l’on ne parle d’ange de la mort…), mais enferme le récit dans cet espace clos, décor de carton pâte pour vieilles gamines grimées en quête de plaisirs tapageurs… Nice au bord de la mer du Nord comme le dit le sous-titre du livre, Nice asile de vieillards, Nice cimetière…

Livre bref mais dense. Phrases courtes, fortes, qui transportent des sentiments infinis, mais aussi l’exaspération et l’impatience de celle qui n’a pas eu le droit à une enfance innocente digne de ce nom. Roman pour prendre congé de sa mère, de son enfance et entrer dans sa vie. Un sacré bouquin !

Hugues DEMEUSY

Un sommeil le plus doux
Anne Goscinny
Editeur : Grasset
139 pages – 13,50 euros
Date de parution : 13 avril 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *