Beyoncé – Lemonade

Le sixième album « concept » de Beyonce conjugue production pop de haute volée et engagement féministe avec un hommage aux femmes noires américaines.

Beyonce

Il faut un peu de temps pour assimiler toutes les pistes déployées par le nouvel opus de Beyoncé, Lemonade, œuvre totale aux ramifications personnelles et universelles.

Peu d’artiste ont le culot et le génie de Beyoncé, pour nous balancer sans crier gare, un album qui s’écoute avec les yeux ou qui se regarde avec les oreilles. Car bien plus qu’un album visuel, Lemonade est un concept à la globalité enivrante, où turpitudes amoureuses avec son mari Jay-Z et engagement racial et pro-féministe servent la cause de la création dans son ensemble, où les uns donnent du sens aux autres, où amour, trahison, pardon, servent de tremplin aux émotions dans leur intégralité. Où les images élèvent le niveau du clip, au rang de moyen-métrage d’Art et d’Essai, empruntant pour les transitions entre chaque titre, des extraits à la poétesse britannico-somalienne Warsan Shire et des citations de Malcolm X.

beyonce lemonadeOn aura dit beaucoup de choses sur Lemonade, sans foncièrement parler de musique, matière première de Queen Bey, au sommet de son art, capable d’enchainer un titre aux consonances R&B, avec un autre nettement plus rock et rageur, aux cotés de Jack White (White Stripes, The Raconteurs), de se la jouer blues aux cotés de Kendrick Lamar et d’ouvrir les pistes de la contemporanéité avec le futuriste et renversant Formation, le tout survolé par la voix aiguisée comme une lame de rasoir d’une artiste plus accomplie que jamais, rappant et chantant avec une aisance déconcertante de facilité.

Du haut de son rang d’icône Pop, Beyoncé ne se contente pas de s’asseoir sur son statut pour faire du surplace, mais continue de défoncer les jugements et de passer ses messages d’émancipation et de tolérance, de dignité et d’intégrité, d’intelligence et de modernité, s’entourant d’une pléiade de collaborateurs venus d’horizons éparses, de Ezra Koenig en passant par Diplo, The Weeknd, Jack White, Animal Collective, James Blake, Kendrick Lamar, The Yeah Yeah Yeahs, Mike Will Made It… pour monter définitivement sur la plus haute des marches. Une grosse claque en travers de la gueule ! Un futur CLASSIQUE.

Roland Torres

Beyoncé – Lemonade
Label Parkwood Entertainment / Columbia
Sortie : 23 avril 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *