Collector – Olivier Bonnard

Geek trentenaire qui ne veut pas lâcher son enfance, Olivier Bonnard nous plonge dans ses années Club Do. C’est à la fois mélancolique et plein d’espoir. Attention, Goldorak, nous voilà !

Olivier Bonnard ©DR
(© Actes Sud – DR)

Il était une fois un jeune homme de 30 ans qui ne voulait pas grandir. Il avait un travail. Une jolie fiancée. Un appartement. Une vie de parfait petit monsieur. Mais, lui, ce qu’il aimait plus que tout, c’était replonger dans son enfance. Basculer dans ses merveilleuses années où Dorothée faisait les belles heures du petit écran. Où Donkey Kong animait sa Nintendo. Où Goldorak et Galactus se partageaient ses faveurs. Pour cela, il achetait à un prix tout à fait déraisonnable des jouets d’époque. Tout neufs. Dans leurs emballages originels, c’était encore mieux. Du collector donc. Made in 80’s.

CollectorUn jour, notre protagoniste piocha dans le PEL commun avec la jolie fiancée pour s’offrir la pièce de collection de ses rêves. Patatras ! La petite amie s’en alla. Notre “adulescent” s’en mordit les doigts. Mais il était trop tard pour faire machine arrière. La descente aux enfers – ou plutôt en enfance – débuta.

Olivier Bonnard, trentenaire geek, raconte son personnage avec drôlerie et affection. Bien évidemment, ça sent le vécu à plein nez ! Si les premières pages donnent l’impression d’un “enfulte” totalement immature, c’est pourtant un jeune homme touchant qu’il dépeint au fil de l’histoire. Et si finalement son enfance n’était qu’une époque fantasmée ? Voilà bien le constat déroutant que fera notre héros au cours d’un retour vers le passé très réussi.

Le protagoniste de cette histoire est drôle sans jamais être ridicule. Le roman est délicat et touche à l’essentiel. L’enfant que nous avons été constitue l’adulte que nous sommes. À vouloir s’y replonger ou à s’en détacher avec opiniâtreté, c’est toujours ce petit être en nous qui parle et influe sur nos vies. Olivier Bonnard raconte les petites humiliations passées avec émotion. Il parle de la famille avec tendresse.

Bien loin d’être nostalgique ou passéiste, son livre est un hymne à la vie d’aujourd’hui. C’est en acceptant ce que nous avons été que nous allons devenir meilleurs et plus armés pour affronter les aléas à venir. Collector se savoure comme une bonne tranche de brioche (grillée et beurrée !) trempée dans un chocolat chaud bien calé devant un vieil épisode d’Olive et Tom ou de Nicky Larson. Savoureux. Délicieux. Juste une parenthèse enchantée avant de reprendre sa vie d’adulte… Qu’il ne tient qu’à nous de savoir rendre amusante.

Delphine Blanchard

Collector
Olivier Bonnard
Éditeur : Actes Sud
320 pages, 21 €
Date de parution : juin 2016

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *