5+5 = Tom Terrien

Quelques mois après la sortie son album « 10 Years », Tom Terrien a pioché dans sa discothèque 10 albums qui comptent ou qui ont compté pour lui.

 Tom Terrien
© ChrisRodPhoto

Après avoir goûté du jazz, Tom Terrien, pianiste de formation, s’est orienté vers les musiques électroniques. Sur son premier album où l’on entendra chanter Julien Barbagallo, il dévoile une musique très libre, aux allures de fausse BO, loin des standards et des formats. Une musique où les claviers (piano et synthés) sont rois.

5 disques du moment :

Ben Frost – A U R O R A
Oui je sais, un peu tard pour en parler mais après une semaine de déplacements, j’ai enfin décidé de me pencher dessus et j’ai dû l’écouter au moins quatre fois de suite sur un vol. Puissance et beauté.

Radical Fashion – Garçon
Découvert par hasard dans les réseaux sociaux, le moment où tu clique sur le liens et tu fait « oh… ok ! Cool… »

Jozef Van Wissem & Sqürl – Only Lovers Left Alive
Je l’écoute très très souvent, cette BO m’a retourné.

Fear Ratio – Refuge of a Twisted Soul
J’adore ce disque, sans trop me l’expliquer, je trouve les compositions super bien menées et le son impeccable, les morceaux t’embarquent vite loin, j’aime ça !

Nonkeen – The Gamble
Pas un grand grand fan de Nils Frahm à la base, mais là il m’a bluffé, j’ai trouvé ce disque très juste, un dosage parfait entre production et mélodies, on s’approche d’un Tortoise des bons jours, en plus apaisé.

5 disques pour toujours :

Miles Davis – Miles Ahead
Que dire…. Une nécessité quotidienne.

John Coltrane – A Love Supreme
Ne serait-ce que pour le solo de Mc Coy Tyner sur « Resolution » !

Mompou – Musica Callada
Une leçon de piano minimaliste, beauté épurée.

Prokoviev – Visions Fugitives
Des pièces pour piano d’une incroyables inventivité rythmique et harmonique, un puit sans fond d’inspiration que j’aime à écouter et à jouer également.

Henri Dutilleux – Au Gré des Ondes
Également des petite pièces pour piano superbes, empreintes d’une justesse et d’un equilibre tres intelligent entre consonnance subtilité dissonantes. J’adore les déchiffrer aussi de temps en temps !

Tom terrien – 10 Years
Avril 2016

Envie de partager :
Publié Dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *