Sélection musicale : 15 albums pour votre été 2016

15 album pop, rock, electro, jazz, néo-classique choisis la rédaction de BENZINE. C’est la sélection de l’été !

playlist été 2016 © photo unsplash.com

Pile-poil au beau milieu des vacances scolaires, on vous propose une sélection maison de 15 albums. Musique du matin, musique pour la sieste, musique du soir et même pour la nuit, voici la sélection de la rédaction pour vous accompagner tout l’été et même après !

Uniform Motion – 5

uniform-motion-5

Petite suggestion : profitez de votre pause estivale pour rétablir une injustice et écoutez (et faites écouter autour de vous) une des meilleures formations indie du paysage mais trop méconnues, les Uniform Motion. Heureux z’hasard, le groupe franco-américain installé dans le sud de la France vient de livrer avec 5 une de leurs meilleures publications, au son plus brute. Superbe album, sobre et percutant, triste et exaltant, aux réminiscences 90’s, pile entre Swell et Grandaddy. Savourer au soleil la mélancolie rêche de My Ride With The Enemy, The White Shirt ou du magnifique Mutual Seasons final sera un des ineffables plaisirs de votre été. Franck Rousselot – (fabriq md) Bandcamp

Max Jury – Max Jury

Max-Jury-lp

Bien sûr on connaît par cœur le coup du « nouveau jeune espoir pop rock US », mais qui ne tient pas ensuite toujours ses promesses (Keaton Henson ou Tobias Jessso Jr., souvenez-vous). Mais avouons que le premier album de ce jeune gandin de 23 ans venu de l’Iowa séduit vite et fort : Max Jury a grandi avec Jackson Browne, Randy Newman ou Harry Nilsson dans les oreilles et ça s’entend. Soul, gospel, ballades et pop vintage seventies s’y donnent la main en une ronde chaleureuse au solide songwriting, traversée de son attachant timbre juvénile. Du beau boulot, m’sieur Max. Franck Rousselot – (Marathon Artists / PIAS) Spotify

Søren Juul – This Moment

Søren Juul - This Moment

Il serait dommage de ne pas partager « ce moment » que l’on doit à Søren Juul, jeune danois caché hier derrière le pseudo Indians le temps d’un album cold pop sur le label culte 4AD. S’affichant aujourd’hui en plein jour, comme une (re)naissance, son électro pop distille une lumière et une générosité évidentes. Entre l’intimisme de l’islandais Asgeir et l’électro planante de Korallreven, sa musique sensitive et porteuse d’espoir séduit sans prévenir. Et qu’importe que This Moment ne tienne pas tout du long les hauteurs atteintes par Ambitions et Dear Child, superbes titres d’ouverture, on attendra sans faillir la suite du parcours de cet attachant ami venu du Nord. Franck Rousselot – (4AD) Spotify

Paul Winslow – Sueño Playa

Paul Winslow - Sueño Playa

Confirmant haut la main son talent de « one man band », le Sueño Playa du frenchie Paul Winslow remporte non seulement la palme de « l’album de l’été » mais surtout celle de la plus belle machine à fantasmes (rétro)-pop de l’année. Épatant concept dream autour de la plage et de l’océan, leurs charmes et leurs dangers, une sacrée immersion rétro-futuriste qui marie avec grâce Brian Wilson et Giorgio Moroder ou The Zombies avec MGMT et les John Steel Singers. Quand on sait que le débrouillard Paulo officie à main nues avec juste deux bouts de ficelles et une inaltérable foi dans les vertus de l’âge d’or de la pop music, on ne peut que lui tirer notre admiratif « Chapeau ! » De paille et à l’ombre, évidemment. Franck Rousselot – Bandcamp

BadBadNotGood – IV

BadBadNotGood – IV

Après un album en collaboration avec Ghostface Killah, et des projets antérieurs avec Tyler The Creator, Danny Brown ou Franck Ocean, le quartet jazz hip-hop de Toronto est de retour en cet été 2016 avec un nouvel album. Composé d’étudiants en jazz, fans de hip-hop, BadBadNotGood se singularise par une envie de faire sonner le jazz de manière résolument moderne, en tout cas avec l’envie de mêler à leurs compositions dominées par le saxophone des sonorités électro, pop, expérimentales et bien sur rap. En résulte un album tout à fait délicieux et extrêmement varié sur lequel on retrouve la voix ou simplement la participation de gens venus d’horizons très différents tels que Sam Herrings de Future Islands, Colin Stetson, Kaytranada, ou encore Mick Jenkins et Charlotte Day Wilson. Que vous soyez amateurs de jazz ou pas, cet album est une curiosité à ne pas manquer. Benoit Richard –  (Innovative Leisure)  Bandcamp

Italian Boyfriend – Facing the Waves

Italian Boyfriend – Facing the Waves

Ils ont beau s’appeler Italian Boyfriend, ce trio indie pop nous vient tout droit de Belgique. Après un EP paru en 2014,  César Laloux, Sarah Riguelle et Marc Pirard reviennent sur le petit label belge 62Tv Records pour nous offrir un amour de sunshine pop aussi pépère que souriante avec 10 chansons qui s’écouteront les doigts de pied en éventail et qui rappelleront pourquoi pas les Posies, Belle & Sebastian ou les Papas Fritas. Décontractés et grands pourvoyeurs de mélodies pop légères, ces Italian Boyfriend et leur Facing the Waves ont totu pour plaire et pourraient bien être les meilleurs compagnons de votre été 2016. Benoit Richard –  (62Tv Records) Bandcamp

New Order – Complete Music

New Order - Complete Music

Habilement nommé Complete Music, ce double CD réuni onze « Extended Mix » du dernier album de New Order Music Complete. Des invités de marque, comme Andy Weaterhall, Hot Chip, Erol Alkan, Agoria ou Mark Reder, ont remixé les titres originaux en versions House, Dance et Electro pop, y rajoutant des passages instrumentaux à base de séquenceurs du meilleur effet. Avec une préférence pour les relectures qui ne dénaturent pas trop les originaux comme sur Nothing But A Fool et Restless. A écouter le soir en dégustant un Mojito ou une Cask Ale. Mathieu Marmillot – (Mute) Spotify

Hyperclean – Le Zou EP

Hyeprclean - Le Zou EP

Après un début de carrière dès plus chaotique, Hyperclean revient avec un EP quatre titres sur lequel il nous apprend à danser Le Zou. Tube de l’été pour tous ceux qui se donneront la peine d’y jeter une oreille. L’univers poétique, dadaïste et foutraque du groupe s’estompe quelque peu. Encore que. Car derrière ce rock sixties fortement influencé par la période yé-yé de Serge Gainsbourg, se cache un brin de folie contagieux que l’on aime entendre sur le titre western-spaghetti Cheval. Se dégage aussi un humour pince sans rire sur Les Impôts et surtout sur le duo mixte Si J’étais Une Fille dans lequel on jurerait entendre France Gall et…. L’Homme à Tête de Chou. Damien Boyer – (LaCreme) Spotify

Frustration – Autour de Toi EP

Frustration - Autour de Toi EP

On est passé à côté de la sortie, début 2016, de ce petit 2 titres dispo sous la forme d’un magnifique 45 tours (ou en version digitale)… on s’en veut ! Injustement méconnus, les parisiens de Frustration envoient depuis plus de 10 ans un post – punk un peu cold, un peu indus… un truc bien à eux. Juste ce qu’il faut sauvage, juste ce qu’il faut mélodique et inclassable. Entre Joy Division, Wire, Front 242 et même le proto-Cure pour certaines guitares et voix. Album annoncé à l’automne chez Born Bad Records ! Très gros groupe de scène, ils ont enflammé la Villette Sonique en juin et fêteront la sortie de Empire Of Shame les 12 et 13 octobre à la Maroquinerie… toujours à Paris. Stéphane Monnot – (Born Bad Records) Bandcamp

Aquaserge – Guerre EP

Aquaserge - Guerre EP

Nous avions adoré leur précédent album A L’Amitié… voici que déboule en septembre un 4-titres, Guerre EP annonciateur de l’approche imminente d’un nouveau « Long ». Avant d’être les princesses et princes du jeu de mot, les sud-ouestiens sont avant tout de sacrées têtes chercheuses et d’excellents musiciens. De cet opus, tolstoïen pour le coup, ressort une fois de plus un grand métissage allant du pop-rock-jazzy-barré (Les Vacances) à la brise des Caraïbes sauce Aquaserge (Les Zouzes… seul titre en écoute pour l’instant et clipé old school, Les Oiseaux… très beau… emprunté au répertoire de Christophe Chassol) en passant par le beauté magistrale de cette reprise (Les Plus Beaux Jours) du non moins allumé mais tout aussi génial Eddy Crampes… lui-même au micro pour l’occasion. Vivement la rentrée presque ! Stéphane Monnot – Bandcamp

Pi Ja Ma – Radio Girl EP

Pi-Ja-Ma-ep

On a peu de chance de découvrir un jour que Pi Ja Ma, alias Pauline de Terragon, possède un compte au Panama et une villa au Bahamas. Pas le style de la maison. Non, son truc à elle c’est plutôt la débrouillardise et le sens de l’authentique. ça donne Radio Girl, un EP d’indie pop taillé pour le succès mais qui garde sa petite touche personnelle, à l’image de son clip DIY façon Michel Gondry et de sa pochette en forme d’esquisse, qui clame tout bas ce qu’elle pense tout haut: on n’en finit jamais avec l’enfance.  Julien Adans – (Bleemachine) Soundcloud

Luke Howard – Forgotten Postcards

Luke Howard – Forgotten Postcards

Edité au mois de mars en catimini sur le label suédois 1631 Recordings, Forgotten Postcards est un antidote à la canicule. Si vous aimez la mélancolie de Johann Johannsson, les effluves d’Eluvium ou le minimalisme de Nils Frahm, ce disque de Luke Howard. Conseillé à tous les allergiques des rayons solaires. Greg Bod – (1631 Recordings) bandcamp

Olafur Arnalds – Island Songs

Olafur Arnalds – Island Songs

Certains gloseront sur la dimension marketing de l’objet, certains comme la plupart d’entre nous se laisseront porter par la beauté qui sort de ces images. Olafur Arnalds s’est baladé durant sept semaines dans son Islande natale et plutôt que de faire le touriste lambda et consommateur, il nous propose 7 couleurs musicales à retrouver sur son compte Youtube. Greg Bod

Blue States – Restless Spheres

Blue States – Restless Spheres

Qui se rappelle encore d’Andy Dragazis et de son projet Blue States ? Il faut voir que l’on ne peut pas dire que le monsieur soit hyperproductif depuis le dernier disque du groupe en 2007. Entre folk apaisé et électronique minimale, Blue States était plus que convainquant dans ses propos. Il revient avec un album à paraître le 16 septembre prochain. On peut écouter deux titres en exclusivité sur le bandcamp du groupe. Greg Bod

Johann Johannsson – Orphée

Johann Johannsson - Orphée

Cela fait six ans que l’islandais Johann Johannsson n’a pas sorti d’album studio. Il s’était surtout consacré à illustrer de manière  des films et l’on ne peut pas dire que ses bandes originales soient restées durablement dans nos oreilles. C’est dire si l’on désespérait de voir une suite à Fordlandia et ses aînés. Ce sera chose faite le 16 septembre avec Orphée à paraître sur le label historique de musique classique Deutsche Grammophon. Greg Bod – (Deutsche Grammophon) Youtube

© photo unsplash.com

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *