“Et j’aime à la fureur” : André Bonzel, pour l’amour du cinéma… et des filles !

Dans un format proche des films que Ne croyez surtout pas que je hurle et Retour à Reims (fragments), André Bonzel a rassemblé de vieux films de famille oubliés pour évoquer sa propre histoire. Un film plein de sincérité et de nostalgie.