Author
Franck Rousselot

Chad VanGaalen – Shrink Dust

Plaisir surprise d’avant l’été, le cinquième album de Chad VanGaalen, comme tombé du ciel, se révèle l’occasion rêvée de plonger dans l’imaginaire étrange du géant canadien. Entre country lo-fi sans âge et rêverie SF barrée, un séduisant livre d’images au charme bizarre qui stimulera votre imagination.

Nick Mulvey – First Mind

Nouvelle étape d’un printemps déjà  généreux en beaux rendez-vous folk, ce premier album du jeune anglais Nick Mulvey, entre folk intime et rythmes chaloupés, distille un charme immédiat. Doux et subtil, First Mind devrait vous régaler de sa chaleur et de ses fenêtres larges ouvertes sur le monde.

Isaac Delusion – Isaac Delusion

Rien ne sert de courir, Isaac Delusion a eu raison de prendre son temps pour concevoir son premier album. Entre dream pop taquinée par le groove, tubes électro teintés de mélancolie et indie pop urbaine, la musique radieuse du duo parisien diffuse un contagieux ensoleillement. Une belle échappée pour savourer l’été qui arrive.

Conor Oberst – Upside Down Mountain

Recroiser à  nouveau le chemin de Conor Oberst, en pause de Bright Eyes, s’avère un plaisir somme toute attendu mais qui réchauffe l’âme. Balade au coeur des fondamentaux du folk U.S, un objet imparfait et classique, sans doute mineur mais une échappée en solo distillant le charme retrouvé de l’intime.

Owen Pallett – In Conflict

On a bien fait d’attendre avec confiance le nouvel album d’Owen Pallett. Le « In Conflict » du violoniste canadien, tissé entre électro et symphonique, se révéle un des grands rendez-vous de ce printemps, large paysage aux sommets pop d’une belle évidence et d’une grande lisibilité. Sa plus belle réussite ?