Auteur
Julien Adans

Vesuvio Solo – Don’t Leave Me In The Dark

Le label Atelier Ciseaux poursuit son travail de défrichage pop en publiant Don’t leave me in the dark, le nouvel album du duo montréalais Vesuvio Solo, qui revisite avec bonheur la funk-pop des eighties, de Prefab Sprout à Duran Duran.

The Avalanches – Wildflower

Comment donner une suite à un album devenu culte avec le temps et qui portera au pinacle l’art du sampling ? The Avalanches a attendu seize ans pour y répondre, avec Wildflower, une œuvre redondante dans la méthode mais qui révèle un hédonisme sincère et communicatif

LenParrot – Naufrage

Avec Naufrage, paru sur le label Atelier Ciseaux, LenParrot sonde avec poésie l’étrangeté du vivant et nous offre encore une fois, un de ces disques qui change tout.

Tropical Horses – Mirador

Avec un son froid, presque malade, à la source duquel on revient malgré tout s’abreuver, Tropical Horses entretient notre fascination pour un shoegaze perturbant et moderne, mélange de guitares saturées et d’électronique déviante.

André Bratten – Gode

Un album qui invite à méditer sur les jours les plus sombres de l’histoire de la Norvège, ceux qui ont précédé la découverte des richesses […]

JC Satan – S/T

Entre furie et incantations sulfureuses, JC Satan déploie un mur du son qui emporte tout sur son passage, un rock aride au goût de chair et de sang qui ne devrait pas apaiser la colère des dieux.

Mensch – Tarifa

Avec Tarifa, le duo lyonnais Mensch ouvre ses fenêtres pour laisser le vent fouetter ses humeurs sombres et réussit le pari fou d’éclaircir sa cold wave métronomique sans perdre son âme.

Jaakko Eino Kalevi – Jaakko Eino Kalevi

Multi-instrumentiste autodidacte plus à l’aise derrière sa batterie que devant les médias, Jaakko Eino Kalevi, désormais exilé à Berlin, transmet dans ses chansons déjà cultes, un goût immodéré pour le métissage des genres, guidé par un seul mot d’ordre, gravé en lui comme une épitaphe : être libre.

Des Jeunes Gens Modernes Volume 2

Les jeunes gens modernes, terme emprunté au magazine Actuel pour désigner la scène musicale française de l’après-punk (1978-83), avaient encore des choses à nous dire. La preuve avec le deuxième volume de la compilation qui leur est consacrée.