Jake Gyllenhall

Okja – Bong Joon-ho

Bong Joon-ho signe une fable écolo-naïve, entre Spielberg et Miyazaki, éminemment sympathique, formellement réussie mais un rien décevante dans sa globalité.