Fufanu – Sports

Né sur les cendres de la Techno et de la House music, le groupe islandais Fufanu, adepte d’un Electro rock efficace, s’affiche désormais en pole position entre Django Django et New Order. Enfin presque.

fufanu photo

Jacno clamait en son temps « Le sport c’est de la merde ! »,  nous pouvons supposer que le message n’est pas arrivé jusqu’à Reykjavik. De la pochette au clip, l’ode à l’effort physique s’affiche partout. On retiendra que le seul exercice valable, en écoutant ce nouvel album, c’est évidemment la danse.

fufanu sports cover album One little IndianDuo devenu quintette puis trio — ils ont recruté un batteur — Fufanu ne fait pas les choses à moitié. Ils ont fait appel à Nick Zinner des Yeah Yeah Yeah pour la production de leur second album Sports. Ce dernier, qui a déjà collaboré avec Scarlett Johansson ou The Hives, est réputé pour son attirance pour les groupes à tendance néo sixties. C’était sans compter sur la capacité des islandais, d’amener le  guitariste de YYY à  se surpasser. En mixant sur les nuances des compositions tout en flirtant avec une dynamique  entendue chez Django Django. Pour autant les jeunes gars de Fufanu savent s’y faire pour remplir un Dance floor. Les titres irrésistibles et hybrides côtoient des moments plus cérébraux, entre Krautrock et Electro élégant. On laissera le survêtement à Fat Boy Slim.

Sports, leur premier single, est un exemple de pilotage automatique que doit apprécier Stephen Morris, la boîte à rythme humaine de New Order. Les guitares y posent des mélodies épurées pendant que les claviers et autres programmations s’octroient les premières places du podium. Le chant, assumé en dualité, assume un registre pop inoffensif.
C’est tout le génie du groupe que de proposer des constructions simples et compliquées à la fois. Gone for more  et Tokyo, composés au scalpel informatique, font honneur aux montées rythmiques. Un clin d’œil à James Murphy sur Just Me, sans oublier la référence aux groupes mécaniques  New Wave sur Lability, légitiment l’usage  de séquenceurs estampillés 80’s.
Plus pop sur Your Fool et Restart, les arrangements atteignent la perfection grâce au cutting et aux sons électroniques. Les voix se posent avec grâce, sans efforts lyriques particuliers.

Faussement candide, Fufanu partage avec Death In Vegas le culte de la pop song idéale sans complètement faire table rase de leur passé de DJ’s. De là à se trémousser dans un club de gym sur Sports, il  reste de la marge.

Mathieu Marmillot

Fufanu – Sports
Label : One Little Indian/ A+LSO / Sony
Sortie : 3 février 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *