Mort Garson – Mother Earth’s Plantasia : pour l’amour des plantes et du Moog

Dans le genre Moog Music, le label New Yorkais Sacred Bones réédite un album culte dédié entièrement aux plantes imaginée en 1976 par un  musicien de studio nommé Mort Garson.

Mort Garson

Dans les années 90, le label de Laurent Garnier, Fcom, avait sorti une compilation intitulée Musiques pour les plantes vertes. Etait-ce un clin d’oeil ou un hommage à Mother Earth’s Plantasia ? En tout cas la musique composée pour les plantes, Mort Garson – un musicien Canadien d’avant-garde, spécialisé dans la musique électronique et auteur d’une dizaine d’albums publiés dans les années 60 et 70 – y avait songé dès 1976, année où est sorti cet album (son dernier) composé essentiellement sur un synthétiseur Moog.

Mort Garson – Mother Earth's Plantasia cover

Un instrument à la sonorité unique, rendu célèbre notamment par Jean-Jacques Perrey ou Wendy Carlos et bien sûr par François De Roubaix qui l’a utilisé pour enregistrer de nombreuses et géniales BO dans les années 70. Normal alors de retrouver dans les morceaux qui composent Mother Earth’s Plantasia des harmonies et des mélodies qui évoqueront Chapi Chapo, La Soumoune et autres musiques composées au kilomètre pour la télé et la radio à l’âge d’or des pionniers du genre.

Mother Earth’s Plantasia est un disque aux sonorités rondes et caressantes, un pur disque de library music, assez classique, sous-titré par son auteur « Musique chaleureuse pour les plantes… et les gens qui les aiment ».
Ce disque, à l’époque, est passé totalement inaperçu comme bon nombre de productions du même genre, mais dont la cote n’a pas cessé de grimper au fil de ces dernières années, se revendant en vinyle parfois autour de 300 euros.

Cette fois, c’est le label Sacred Bones qui a eu la bonne idée de rééditer l’album au format vinyle, CD et numérique, pour faire découvrir et redonner une jeunesse à cette musique guillerette, aux mélodies simples, légères et souriantes, une musique printanière, à faire écouter aux enfants, et dont les sonorités restent plus que jamais associées à une époque : les années 70.

Benoit RICHARD

Mort Garson – Mother Earth’s Plantasia
Label : Sacred Bones
Date de sortie : 22 mars 2019

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Me notifier des