Un rêve de renard : un charmant conte de fées nordique

Venez arpenter le Sentier des Oiseaux, le long rêve éveillé du farouche Hannu et de son chien métamorphe, avec ce conte magnifique d’une jeune fille solitaire.

Un rêve de renard - Minna Sundberg

Il était une fois une jeune étudiante en arts graphiques suédo-finlandaise introvertie et travailleuse. Fin 2011, elle dépose la première page de son Rêve sur son blog. Elle en dessinera 555 autres, à raison de huit heures de travail par page. L’audience acquise l’incite à lancer une campagne de crowdfunding, qui lui permet de publier l’ouvrage à l’été 2013. Il est enfin disponible en France.

Un rêve de renard - Minna SundbergMinna Sundberg mêle avec bonheur mythes nordiques et héros contemporains. Chargé des aurores boréales, un jeune et déplaisant renard céleste crée une fissure entre le monde terrestre et l’au-delà. Un village s’y trouve piégé, ses habitants risquant de rejoindre Tuonela, le pays du sommeil éternel. Seuls Hannu, un jeune homme misanthrope et bougon, et Ville, son joyeux et généreux chien, ont échappé à l’accident. Aidés par Kogkko, le Grand aigle, nos deux héros vont tenter de sauver les villageois endormis. Les voilà partis pour une quête au pays des esprits.

Au fils des chapitres, traités dans une couleur dominante différente, Ville sera, tour à tour, écureuil, serpent, élan phoque ou ours. Tout en restant un chien, il prend la personnalité de l’animal et développe de nouvelles compétences. Progressivement, il gagne en confiance et en importance. Le dessin se bonifie au fil des chapitres. Si les traits des humains sont un peu figés, Ville, dans ses différents avatars, est particulièrement attachant. La faune, la flore et les esprits shamaniques de la forêt boréale sont particulièrement réussis.

Un rêve de renard est long, comme l’étaient les interminables sagas contées par les scaldes à la veillée… Minna Sundberg respecte les formes traditionnelles, qui réprouvent les envolées lyriques. Le lecteur avisé prendra le temps d’admirer, de feuilleter, de rêver. Aux pays des contes, le temps n’est plus linéaire et ne compte plus guère. La fin surprendra les esprits rationnels.

Stéphane de Boysson

Un rêve de renard
Scénario et dessin : Minna Sundberg
Éditeur : Akileos
600 pages en couleur – 39 €
Parution : 6 novembre 2019

Un rêve de renard – Extrait :

Un rêve de renard - Minna Sundberg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.