“La Patrie des frères Werner” : la Guerre froide vue à travers le prisme du football

Dans un roman graphique haut en couleurs, Philippe Collin et Sébastien Goethals imaginent le destin de deux frères recrutés par la Stasi, en Allemagne de l’Est, qui après avoir été séparés, se retrouvent à l’occasion du mythique match de football opposant la RFA à la RDA durant le Coupe du Monde 1974.

La Patrie des frères Werner
© Futuropolis

Les plus anciens amateurs de foot d’entre nous, sont souviennent encore de cet événement : en 1974 en pleine Coupe du monde se déroule en Allemagne de l’Ouest, un match oppose l’équipe d’Allemagne de l’Est à celle de l’Ouest. Un match historique en pleine Guerre froide qui va inspirer le duo Philippe Collin et Sébastien Goethals, les deux auteurs à succès du Livre Le voyage de Marcel Grob. Ils se servent en effet de ce match de foot historique pour imagine la destinée de deux frères, Konrad et Andreas Werner, séparés à l’adolescence, qui vont devenir des agents de la Stasi, la fameuse police secrète de RDA. Endoctrinés, persuadés que la RDA est un modèle pour tous les autres pays, ils vont jouer un rôle prépondérant au moment où va se déroule le match opposant la RFA et la RDA.

La Patrie des frères WernerAprès le succès du Voyage de Marcel Grob sorti il y a un peu plus d’un an, les deux auteurs reviennent toujours chez Futuropolis avec un projet quasi similaire, à savoir raconter la grande histoire à travers la petite histoire, à travers la vie de personnages soigneusement élaborés. Comme ces deux frères au destin romanesque, qui vont se retrouver lors de ce match, l’un et l’autre faisant partie du staff techniques des deux équipes avec une mission différente.

Avec un scénario plutôt bien ficelé, les deux auteurs qui tissent un récit assez classique dans sa construction notamment dans la première partie, qui offre une réflexion intéressante sur la notion d’engagement dans le sport, à une époque où certains sportifs du bloc soviétique étaient tentés de ne pas rentrer au pays après une compétition se déroulant à l’étranger. C’est pourquoi, comme on le voit dans le livre, les délégations sportives étaient systématiquement encadrées par des agents de la Stasi à fin de prévenir toute fuite.
D’un point de vue plus footballistique , le livre montre également les tensions qui pouvaient régner à l’époque dans l’équipe de RFA, dont les deux principales vedettes étaient Franz Beckenbauer et Paul Breitner, avec pour chacun des visions politiques diamétralement opposées.

À travers ce match qui était, on l’a compris, bien plus qu’une simple opposition de styles, c’est deux blocs, deux visions du monde qui s’affrontaient ce jour là sur le terrain. Grâce au dessin réaliste et précis de Sébastien Goethals aux très bons dialogues de Philippe Collin on revivra cette opposition avec pas mal de passion, de suspense et d’intensité.

Benoit RICHARD

La Patrie des frères Werner
Scénario : Philippe Collin
Dessin : Sébastien Goethals
Editeur Futuropolis
152 pages couleurs – 23 € / 16.99 €
Date de parution : 26 août 2020